Trois jours de paix et de musique. C’est le sous-titre de ce livre édité à l’occasion du cinquantième anniversaire du festival mythique. Woodstock fait partie des moments majeurs de l’histoire de la musique (et plus largement encore). À la fin des années 1960, c’est l’événement déterminant de la contre-culture animée par le rock, avec l’invasion d’une petite ferme de l’État de New York par un demi-million de jeunes. « Grâce à des entretiens exclusifs, à des coupures de presse et aux précieuses archives du Musée de Bethel Woods (qui se trouve sur le site de Woodstock), ce livre-hommage propose une chronique complète en mots et en images des « 3 jours de paix et de musique » qui ont défini la musique et la culture de la fin des années 1960, et dont les réverbérations nous parviennent encore, un demi-siècle plus tard », souligne le journaliste Mike Evans qui a beaucoup écrit sur la musique et a signé de nombreuses biographies d’artistes. La préface de ce gros livre est signée d’un autre « mythe » : Martin Scorsese.

Aux éd. La Martinière