© L. Beckrich

La Rome antique prendra ses quartiers les 10 et 11 août prochains au Parc archéologique européen de Bliesbruck-Reinheim, qui fête cette année son 30e anniversaire, à l’occasion de l’événement Vita Romana. Gladiateurs et légionnaires seront à nouveau au rendez-vous de l’édition 2019, agrémentée de nouveautés, dont un spectacle de faucons.

Un ticket pour Rome, ça vous tente ? Pas la romantique. Non. L’autre : la Rome antique ! On parle d’un voyage dans le temps qui prend chaque année pour décor le gigantesque Parc archéologique européen de Bliesbruck-Reinheim, à cheval sur la frontière franco-allemande. C’est sur la partie française que se déroulera l’édition 2019 de Vita Romana, qui coïncide avec le 30e anniversaire de ce site accueillant divers rendez-vous tout au long de l’année (conférences, ateliers, animations). Depuis plus de 20 ans, cette manifestation organisée par le Département de la Moselle assure le spectacle avec une bonne dose de pédagogie, entraînant dans son sillage des cohortes de fidèles, ravis de pouvoir se plonger dans la vie quotidienne, civile et militaire, de l’époque gallo-romaine. D’une année à l’autre, des troupes de reconstituteurs passionnés montent leur camp immersif et enchaînent les démonstrations, avec toujours le souci de rester au plus près de la vérité. Un mot qui colle aux armures et autres tenues historiques de cet événement phare combattant les clichés, véhiculés par le cinéma hollywoodien notamment. « Les gladiateurs qui viennent à Vita Romana n’ont rien à voir avec Russell Crowe », prévient l’organisation de ce rendez-vous qui a attiré plus de 7 000 personnes l’an passé. Un record.

Cette année, le public aura droit à la recette habituelle, avec une programmation ambitieuse et riche en testostérone, en particulier les combats de gladiateurs, ou encore le duel qui opposera deux légions (dont une rebelle, que la seconde tentera de mater), avec le concours de deux troupes allemandes (Legio XIII Gemina et Ave Bagacum). Les spectaculaires courses de chars, très prisées du public, seront elles aussi de retour, sous l’égide de l’association l’Attelage du pays d’Arles. Du côté des nouveautés, les faucons de la troupe francilienne Animals & Co devraient produire leur effet. Leur présence, comme le stipule le scénario, est due à un notable qui a décidé d’épater la galerie en faisant venir une délégation du Moyen-Orient, où la fauconnerie est répandue (mais inconnue des Romains).

Des impromptus et des saynètes, sollicitant des comédiens amateurs et professionnels, ont également été prévus, sous la direction du metteur en scène Franck Lemaire, pour rythmer la journée. Sans oublier du théâtre romain, ainsi que des stands et ateliers dédiés à l’artisanat et placés sous le signe de l’échange (lire autre texte). De quoi remplir ce week-end ludique et interactif, où l’on pourra se laisser guider par le conteur et musicologue Pascal Minne dans un voyage qui fera notamment escale dans l’univers mythologique des dieux et des héros musiciens.                                

Les 10 et 11 août / Gratuit pour les -16 ans
Parc archéologique européen de Bliesbruck-Reinheim.
Infos : www.archeo57.com

L’artisanat au plus près

Vita Romana ne se résume pas à des spectacles festifs. D’une édition à l’autre, le public a aussi la possibilité de se familiariser avec les métiers de l’artisanat antique en prenant part à des ateliers. Cette notion d’échange, si chère aux organisateurs de cet événement phare du Parc archéologique européen de Bliesbruck-Reinheim, se vivra par exemple aux côtés de deux délégations allemandes. La première proposera aux visiteurs de découvrir les différentes facettes du travail du cuir à travers des démonstrations. La seconde axera ses interventions autour de la mosaïque et la lampe à huile, en invitant les visiteurs à mettre la main à la pâte. La troupe des Infondus transmettra de son côté sa passion pour le travail du verre, un métier qui a traversé les âges depuis l’Antiquité. L’occasion d’apprécier en direct la difficulté et les gestes précis du soufflage, toujours spectaculaire.