(©DR)
Le parc d’attraction Walygator change une fois encore de main. Le nouveau repreneur, le groupe espagnol Aspro-Ocio  est un poids lourd du secteur à l’échelon européen.

Le parc d’attraction Walygator, situé à Maizières-lès-Metz a été racheté par le groupe espagnol Aspro-Ocio, via sa filiale luxembourgeoise Continental Leisure Project (CLP), mi janvier. Jacqueline Lejeune, directrice générale du parc d’attraction qui avait racheté le site, il y a environ deux ans, avec Franck Deglin, l’a confirmé à la presse. Deux autres repreneurs s’étaient manifestés, notamment le groupe belge Studio 100 qui est spécialisé dans la production d’émissions de télévision pour la jeunesse et qui gère déjà cinq parcs d’attractions en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé. En revanche, on sait que la fréquentation du Parc était en baisse. Il a accueilli 420 000 visiteurs l’an dernier, contre 440 000, en 2014. Le chiffre d’affaires est d’environ 10 millions d’euros. Depuis sa création, en 1989, sous le nom de Big Bang Schtroumpf, le parc a été, depuis, la propriété d’une demi-douzaine d’entreprises et autres fonds d’investissement. Spécialisé dans les loisirs et la gestion de parcs d’attractions, le groupe Aspro, possède une soixantaine de sites (parcs d’attractions, aquarium, zoos…), dans une dizaine de pays, en Europe. Il accumule ces dernières années les achats. Sur son site internet, il annonce d’ailleurs différentes ouvertures pour 2016. Pour en revenir à Walygator, la fermeture hivernale sera mise à profit pour assurer la maintenance de l’attraction phare du parc, l’Anaconda mais également, on l’imagine, effectuer des investissements. L’ouverture devrait se faire, comme prévu, en avril prochain. Les recrutements de saisonniers sont d’ailleurs actuellement en cours.