(©DR)

Selon la presse wallonne, la Wallonie va renforcer son arsenal pour lutter contre les discriminations au logement. Le ministre wallon du logement, Paul Furlan a donné son feu vert à l’envoi de « contrôleurs mystères » payés pour tester si une location est refusée à une personne en raison de ses origines. L’ambition est de démasquer les propriétaires et les agences immobilières qui refuseraient des locataires pour des raisons d’origine. Un tel système est déjà activé dans la ville de Gand, une expérience dont la Wallonie compte s’inspirer. Le décret autorisant ces contrôles pourrait être adopté au début 2017.