Avec Walk The Line, James Mangold concrétisait un vieux projet. L’icône de la country-rock Johnny Cash, dont il connaît la vie sur le bout des doigts, est au cœur de ce biopic oscillant entre drame et romance, sorti en 2005. L’histoire se concentre notamment sur sa relation avec June Carter, qu’il finira par épouser et qui l’aidera à combattre ses vieux démons, lui qui était accro à l’alcool et aux amphétamines. Walk The Line doit beaucoup à la performance de ces acteurs principaux. D’un côté Joaquin Phoenix [louangé en 2019 pour son rôle du Joker de Todd Phillips], qui se paie le luxe de chanter lui-même les chansons de l’artiste à la voix de baryton. De l’autre Reese Witherspoon, parfaite dans la peau de celle qui nourrira l’art de Cash. Un rôle qui lui vaudra l’Oscar de la meilleure actrice.