voyage en chine (© DR)« Une femme athée qui rencontre au cours d’un voyage a priori tragique une forme de spiritualité et d’apaisement. » Pour son premier long-métrage, le scénariste et photographe (il publie dans le New York Times) Zoltan Mayer emmène le spectateur en Chine, où l’on retrouve aussi Yolande Moreau. Dans Voyage en Chine, l’interprète de Séraphine, rôle qui lui avait valu le César de la meilleur actrice, incarne une infirmière dont le fils est mort brutalement dans ce pays. Elle décide de se rendre sur place pour rapatrier le corps. Ce périple va lui permettre de découvrir la vie de ce fils qu’elle ne voyait plus, mais aussi de se reconstruire au contact de cette culture lointaine. Pour le jeune cinéaste, la réalisation de ce long-métrage tenait de l’évidence, lui qui est attiré depuis sa jeunesse par les cultures extrême-orientales. Le choix de Yolande Moreau s’est aussi imposé au metteur en scène, qui a déclaré être touché par le travail de la comédienne.