Katia Melua © Droits Réservés

La chanteuse britannique Katie Melua passera par la Rockhal d’Esch-sur-Alzette dans le cadre d’une tournée exceptionnelle de 18 dates supplémentaires aux cotés des chanteuses du Gori Women’s Choir, avec lesquelles elle a livré l’émouvant album In Winter en 2016.

Katie Melua a trouvé sa voie au Royaume-uni mais est née en Géorgie en 1984. Elle suit les cours de la Brit School for the Performing Arts tout en commençant à écrire ses premières chansons, et attire déjà l’attention d’une figure de l’industrie musicale nationale : Mike Batt, auteur, musicien et producteur. En 2005, quelques années après avoir décroché ses diplômes, Katie Melua sort son premier album Call Off the search, qui atteint rapidement le sommet des charts. On y trouve des chansons signées Mayall, Randy Newman (I Think it’s Going to Rain Today) ou James Shelton (Lilac Wine) et Katie Melua elle-même. Son inspiration principale pour ce premier opus : Eva Cassidy, chanteuse de blues et de jazz américaine disparue prématurément à qui elle dédie Fareway Voice.

En 2005 elle est naturalisée citoyenne britannique et sort son second album Piece by piece, puis Pictures deux ans plus tard qui la propulsera au sommet des charts européens. Elle est aussi l’artiste féminine à avoir vendu le plus d’albums dans le monde en 2006. Après ce succès acquis et incontestable, Katie Melua décide d’opérer un changement dans sa musique en faisant appel, pour son prochain album The House, au producteur de musique électronique William Orbit, qui a travaillé pour Étienne Daho, Blur et Madonna. Un virage subtil dans les sonorités qui semble accompagner un changement dans la manière de chanter de Katie Melua, parfois plus exubérante voire pop. Avec Secret symphony, elle confirme ses envies de changement en reprenant majoritairement les titres d’autres artistes tels que Ron Sexsmith, Randy Newman, Francis Healy, Elvis Presley ou Françoise Hardy.

Après un retour aux compositions originales avec Kerevan, sa collaboration avec le Gori Women’s choir pour In Winter confirme les envies de projets novateurs pour Katie Melua. Cet ensemble,  dirigé par Teona Tsiramua, spécialiste mondial des chants grégoriens, est reconnu Héritage Humanitaire Culturel Immatériel par l’UNESCO. Il offre un écrin particulier au chant de Katie Melua, qui ouvre l’album par une reprise du célèbre chant de Noël The Little Swallow, aux origines ukrainiennes, et livre également reprises et compositions originales. La première tournée mondiale est un grand succès. S’ensuivra la sortie d’une édition spéciale avec un second disque enregistré au Admiralspalast de Berlin, comprenant des arrangements inédits de plusieurs de ses anciens titres. Katie Melua et le Gori Women’s choir choisissent en 2018 de proposer dix-huit nouvelles dates pour faire durer le magie et recréer des instants de communion autour de l’une des chanteuses britanniques les plus populaires de tous les temps.

Le 23 novembre à la Rockhal d’Esch-sur-Alzette
www.rockhal.lu