Cabanes (© Stéphane-Tasse)Le site des anciennes usines Bata, situé en lisière de forêt, au cœur du Pays des étangs, reprend vie. Porté par les collectivités locales et la Fabrique autonome des acteurs, le projet de réhabilitation du site, qui prévoit d’installer de manière pérenne la structure de formation et de création en arts vivants, dévoile son identité à travers cette Bataville nouvelle, qui s’ouvre pour quatre journées. S’y succéderont spectacles, concerts, expositions, dont les solos de danse Mon Théâtre, pensés pour montrer l’envers de la création théâtrale. « La Fabrique autonome des acteurs entretient une notion forte de relation au public, précise sa directrice artistique Daria Lippi. Il est important de montrer la fabrication de notre travail, et sa valeur ».

Pour découvrir les propositions artistiques et les différents « plateau » de l’immense site industriel, l’idéal est de se rendre à la Bata-Guinguette, en attendant de se faire guider. Les danseurs Clémentine Deluy, Loïc Touzé, Thusnelda Mercy et Daria Lippi, la compagnie amateur la Goutte d’eau, l’ensemble de cordes Balanescu quartet ou encore les Bata Players, derniers membres de la fanfare de l’usine Bata, se chargeront de faire revivre le site. « Nous nous inscrivons dans la continuité de la vie qui a existé ici, nous y recommençons quelque chose, explique Daria Lippi. Les travaux entièrement originaux créés à l’occasion de ces journées correspondent tout à fait à l’esprit de Cabanes, et à celui de ce site unique ».

Le 31 mai et les 5, 6 et 7 juin
sur le site de Bataville, à Moussey,
Tél : 03 87 62 94 13