MeYouZik © LCTO

Sous le label Summer in the City, la ville de Luxembourg proposera de grands rendez-vous musicaux, et deux journées dédiées au théâtre de rue. Sur les places et dans les rues, c’est au cœur de la ville et de son patrimoine que se déploie une programmation éclectique et festive.

C’est l’été à Luxembourg, et il se déroulera une fois encore sous le signe de la musique, invitée d’honneur des nombreux événements culturels estampillés Summer in the City organisés par Luxembourg City Tourist Office en collaboration avec la Ville de Luxembourg. En effet, après le coup d’envoi donné mi-juin par la Fête de la musique, ce sont pas moins de cinq grands événements, consacrés chacun à un style musical particulier, qui se tiendront en centre-ville entre juillet et août. À la vingt-cinquième édition du Blues’n Jazz Rallye, qui vous emmènera le long des remparts et au sein d’établissements partenaires, s’ajoutent Rock um Knuedler, journée consacrée, vous l’aurez deviné, à toutes les nuances du rock’n’roll et MeYouZik et ses concerts de musique du monde deux journées durant. Sans oublier les nombreux moments musicaux qui se tiendront dans différents parcs de la capitale du Grand-Duché (voir ci-dessous) au son de la musique classique et de chambre, du jazz et de fanfares.

Le 12 juillet, l’été dans la ville démarre très fort avec Rock um Knuedler, consacré à la scène rock luxembourgeoise. Des scènes seront érigées sur la Place Guillaume II et dans la rue Saint-Esprit afin d’accueillir des groupes aux identités diverses. Les festivités débuteront dès la fin de l’après-midi par des afterwork concerts avec Ice in my eyes, Go by Brooks, Desdemonia, De La Mancha, Kid Colling Cartel et The Disliked. A partir de 20h et jusqu’à minuit, place à The Velvet, Joël Heyard, Mutiny on the Bounty, Fred Barreto group, Mad fox et Porn queen. Pour la première fois, des sessions acoustiques se tiendront au sein de l’Église protestante située rue de la Congrégation, toute la soirée durant. Elles accueilleront C’est Karma, Irina, Rome ainsi que Judasz & Nahimana.

Les 2 et 3 août, Streeta(rt)nimation laissera les rues de Luxembourg se peupler de personnages fantastiques avec deux journées consacrées aux arts de la rue, avec la présence de compagnies internationales pour plus d’une centaine de spectacles de rues qui investiront la zone piétonne de la ville haute. Des représentations fixes et ambulantes représentant le théâtre muet et gestuel : musiciens, échassiers, acrobates, jongleurs, danseurs, clowns et personnages incongrus et poétiques, tout en couleurs et en humour, donneront de nouvelles couleurs au centre-ville. Les 14 et 15 août, le festival de musiques du monde MeYouZik verra quant à lui se produire de nombreux artistes internationaux sur des scènes en plein air. Affichant un message de diversité et de métissage culturel, l’événement accueillera en son sein un village regroupant différentes associations et ONG luxembourgeoises qui vous feront découvrir des gastronomies  ainsi que des fabrications artisanales du monde entier, tout en vous informant sur leurs projets humanitaires.

À travers ces événements sur entrée libre, la ville de Luxembourg dévoile son visage estival : Summer in the City constitue autant une série de rendez-vous avec la musique et les arts vivants qu’avec les rues de Luxembourg et l’atmosphère de ses places et lieux de vie.

Rock um Knuedler,
Le 12 juillet sur la Place Guillaume II, rue de la Congrégation et rue Saint-Esprit 
Streeta(rt)nimation,
Les 2 et 3 août partout à Luxembourg.
MeYouZik, les 14 et 15 août
luxembourg-city.com

Traces de l’Histoire

visites - Abbaye de Neumünster © LCTO

visites – Abbaye de Neumünster © LCTO

Pendant tout l’été, les visites guidées du circuit Wenzel, des Casemates du Bock et du Palais grand-ducal sont l’occasion de découvrir les lieux les plus emblématiques du patrimoine de Luxembourg.

La période estivale à Luxembourg offre une possibilité unique aux touristes et aux amateurs d’art : la visite des intérieurs du Palais grand-ducal, lieu d’histoire et de pouvoir, qui s’ouvre aux visites uniquement du 13 juillet jusqu’au 5 septembre. Une grande partie des activités officielles du souverain ainsi que celles du Parlement s’y tiennent encore. Derrière la façade de style Renaissance flamande se dévoilent les salons d’apparat à la décoration lumineuse signée Ingo Maurer, le salon des Rois, la salle à manger et le bureau du Grand-duc, la salle des Fêtes, la salle d’Armes ou encore le hall d’honneur ou le salon de thé.

Parcourant 23 km à une profondeur allant jusqu’à 40 mètres, les Casemates du Bock sont le plus long ouvrage défensif souterrain d’Europe, classé Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1994. Depuis 1644 celui-ci a connu agrandissements et aménagements successifs au fil des occupants : bourguignons, espagnols, français, autrichiens ou encore membres de la Confédération germanique. Les Casemates étaient aussi des lieux de vie, abritant des cuisines, des boulangeries, des abattoirs et d’autres infrastructures. Il s’agit de l’attraction la plus populaire de Luxembourg, visité en 2018 par plus de 130 000 visiteurs.

Le pittoresque circuit Wenzel, qui relie la ville haute et la ville basse ou le Palais grand-ducal, vous mène à travers les vieux quartiers à la découverte de ses nombreux styles architecturaux, dus aux multiples influences étrangères, donnant à la ville une variété exceptionnelle au sein d’un espace restreint. Le Pont du Château, puis le chemin de la Corniche jusqu’aux vestiges du mur de Wenceslas vous mènent à l’abbaye de Neumünster, avant un retour vers le plateau du Rham et la vue sur le plateau du Saint-Esprit, puis jusqu’à la berge de l’Alzette pour admirer notamment l’Écluse du Grund.

Tarifs et horaires sur luxembourg-city.com

Ville en bleu

Blues n Jazz Rallye © LCTO

Blues n Jazz Rallye © LCTO

Entre les détours de l’Alzette, au cœur des quartiers typiques de Pfaffenthal, de Grund et de Clausen se tient depuis vingt-cinq ans le Blues’n Jazz Rallye, occasion toute trouvée pour (re)découvrir un patrimoine exceptionnel au gré de la cinquantaine de concerts de jazz et de blues qui s’y tiendront le 27 juillet. Créé à l’occasion de l’année culturelle 1995 qui a vu Luxembourg être désignée comme Capitale de la culture européenne, le Blues’n Jazz, fruit de la coopération entre le Luxembourg City Tourist Office pour le volet jazz et le Blues Club Lëtzebuerg pour la programmation blues, rassemble des formations de tous horizons sur une douzaine de scènes nichées au pied des remparts. L’événement, entièrement gratuit, multiplie également les sessions musicales au sein de nombreux cafés, clubs et restaurants de la vieille ville, promettant des rendez-vous jusqu’au bout de la nuit aux côtés de quelque deux cent musiciens. Une invitation à vibrer au son de la note bleue au pied de la forteresse, pour une découverte à la fois touristique et musicale.

luxembourg-city.com

Airs purs

Concerts parcs - Kinnekswiss loves© LCTO

Concerts parcs – Kinnekswiss loves© LCTO

Les parcs et places de la ville de Luxembourg résonneront de nombreux concerts gratuits durant tout l’été à l’occasion de Summer in the City. Comme le veut la tradition depuis plusieurs décennies, le kiosque de la Place d’Armes, installé au milieu des terrasses, accueillera fanfares, harmonies, big  bands, ensembles de musique jazz et classique dans le cadre de Plëss in concert. Plus de 60 concerts par mois se tiendront tout au long de la semaine entre juillet et août. Le parc de la Villa Vauban sera quant à lui le cadre de Klassik am Park, moments musicaux programmés durant la pause méridienne et consacrés à la musique classique, avec trois concerts durant le mois de juillet : le trio de guitares de Sergio Tordini le 4 juillet, les violonistes Jehanne Strepenne et Guy Goethals le 11 ainsi que le Festival Brass, ensemble d’instruments à vents dont le répertoire s’étend du classique jusqu’à la pop.

Au parc municipal de Luxembourg se tiendra la troisième édition de Kinnekswiss loves… du 3 au 7 juillet, avec trois concerts d’ampleur destinés à mettre en valeur ce lieu emblématique de la capitale du Grand-duché. Le 3 juillet, l’Orchestre National de Jazz Luxembourg et l’orchestre de chambre Estro Armonico réinterpréteront le répertoire de la chanson luxembourgeoise, avant de laisser leur place le 6 juillet à l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg accompagné par le  baryton-basse Sir Bryn Terfel. Le 7 juillet, plusieurs concerts en fin de matinée puis en fin d’après-midi, assurés par les ensembles du Conservatoire de la Ville de Luxembourg et l’Orchestre de Chambre du Luxembourg, clôtureront l’événement.

luxembourg-city.com