« La petite m’inquiète. Pas une larme pour pleurer son père. Elle n’est heureuse qu’au bord des falaises. Aucun d’entre nous ne s’y risquerait, car à certains endroits, la terre s’effrite et la chute serait inévitable »… Sur une île sauvage et désertée, Marnie, adolescente effrontée et fragile, vit au-dessus des falaises au cœur d’une imposante maison de verre et d’acier avec sa mère Rose et sa grand-mère Olivia, qui règne sur la famille et sur l’île tout entière. Des plaines aux herbes hautes, des sentiers au bord de mer, la nature se révèle aussi cruelle que les mystères trop longtemps ensevelis. Et si une seule personne détenait tous les secrets de cette famille et s’en libérait enfin ? 

Le vertige des falaises est le 4e roman de Gilles Paris à qui l’on doit, notamment, Au pays des kangourous (chez Don Quichotte, en 2012). Journaliste puis directeur de presse chez différents éditeurs, Gilles Paris dirige une agence de communication qui porte son nom, depuis 2006.