© DR

Sarrebruck va-t-elle perdre définitivement sa liaison aérienne directe avec Berlin ? Depuis la faillite de la compagnie Air Berlin, la ligne avait été reprise par le luxembourgeois Luxair. Mais voilà avec environ 80 000 passagers par an, le remplissage des avions reste largement en-dessous des attentes de la compagnie qui tablait sur 100 000. Pour le Land de Sarre, qui a alloué des subventions pour le démarrage de Luxair à Sarrebruck, la perte de ces vols serait une catastrophe. Non seulement pour l’attractivité de la région aux yeux d’investisseurs potentiels, mais aussi sur le plan purement économique. Après avoir soutenu financièrement la compagnie BMI qui proposait une liaison directe Sarrebruck-Munich avant de faire faillite, ce serait de nouveaux fonds perdus pour le Land de Sarre si Luxair se retirait finalement. Et la question de la survie de  l’aéroport de Sarrebruck, qui ne desservirait directement que des destinations de vacances l’été, serait à nouveau posée.