Entre l’horreur des tranchées et le lustre des bureaux parisiens, va se jouer le sort de la Grande Guerre. Dès le mois de décembre 1915, les Allemands semblent préparer une attaque sur Verdun. Le maréchal Joffre refuse pourtant de renforcer la zone, persuadé que c’est en Champagne que la bataille va se jouer. En janvier 1916, l’attaque ne fait plus le moindre doute, seul un miracle peut encore sauver Verdun. Il va se produire même si l’enfer finira par s’abattre : 300 jours de bataille, 300 000 morts. C’est sur ce moment fort de l’histoire, juste « avant l’orage » que ce concentre cette bande-dessinée, fruit du travail d’un trio : les dessinateurs Marko et Holgado et le scénariste Jean-Yves Le Naour qui a participé à plusieurs autres BD dédiées à ces histoires de la Première Guerre Mondiale qui ont fait la grande Histoire. À la fin de l’ouvrage, une dizaine de pages documentées permettent de pleinement saisir ce qui s’est joué.