Un diplôme universitaire dédié à la reprise d’entreprise est lancé à la rentrée prochaine. Cette formation est organisée à Metz et à Nancy. Présentation par son initiateur, le chef d’entreprise Radoine Mébarki.

radoine-mebarki (© DR)« Elles seront 630000 entreprises en France en situation d’être reprises dans les 10 ans à venir. Pour assurer la reprise de ces activités, ce qui est très important pour l’économie régionale, il m’a semblé nécessaire de développer une formation visant à bien outiller les repreneurs potentiels », explique Radoine Mébarki, chef d’entreprise et délégué général du DU (Diplôme universitaire) Repreneuriat. Pour ce faire, l’entrepreneur s’est attaché à fédérer l’ensemble des acteurs concernés par le « repreneuriat ». Une « dream team », pour reprendre ses termes, qui rassemble des professionnels de la banque, des juristes, des experts-comptables, des spécialistes du marketing… De l’expertise professionnelle qui se combine au savoir académique (Université de Lorraine et IUP de Finances de Nancy). Qui bénéficie également du soutien de nombreux acteurs du monde de l’entreprise : Pôle Emploi, Medef, Chambres… Concrètement, la formation d’une durée de 210 heures, se fera en alternance à Nancy et Metz. Les cours sont organisés les vendredis et les samedis afin d’être accessibles aux salariés. « Nous nous adressons globalement à toutes les personnes qui ont un projet de reprise d’entreprise. Tous les profils sont intéressants dès lors que les candidats qui affichent obligatoirement 3 ans d’expériences professionnelles ou un niveau Bac + 3, sont déterminés et dynamiques », précise Radoine Mébarki. Au-delà d’une solide formation dans 5 spécialités (environnement de la reprise, environnement juridique et fiscal, techniques financières, aspects patrimoniaux du dirigeant), les stagiaires bénéficient aussi d’un coaching personnalisé axé sur leur projet de reprise. La formation coûte 4 800 euros mais de nombreuses sources de financement sont disponibles. « Dans la majorité des cas, la formation ne coûtera rien, ou pas grand-chose, aux stagiaires, des fonds sont mobilisables pour cela », précise Radoine Mébarki. La première session est programmée pour septembre. Une présentation du DU Repreneuriat est organisée le 7 mai à 9h30 à la Faculté de Droit de Nancy. 

Pour tout savoir : www.repreneuriat.fr
info@repreunariat.fr