SORTIE LE 11 DÉCEMBRE

Capable du meilleur comme du pire, le cinéaste américain Terrence Malick, Palme d’or à Cannes en 2011 pour Tree of Life, nous gratifie d’un film magistral avec Une vie cachée. Difficile de ne pas être bouleversé par cette histoire inspirée de faits réels qui raconte la vie d’un paysan autrichien refusant de servir sous les ordres du régime nazi durant la Seconde Guerre mondiale. L’acteur allemand August Diehl campe ce héros discret béatifié par l’Eglise catholique en 2007. Devenu un paria dans son village après avoir décidé de devenir objecteur de conscience, Franz Jägerstätter pourra compter sur le soutien et l’amour indéfectible de sa femme Fani (Valerie Pahner). Il finira par payer de sa vie sa résistance à Hitler, qu’il considère comme l’Antéchrist. Film d’une terrible actualité, avec l’histoire de cet homme refusant d’adhérer au discours raciste sur les immigrants et la pureté, Une vie cachée rappelle au passage la virtuosité du cinéaste pour capter la nature, personnage à part entière de ce biopic scintillant d’humanité.