une-mere (© DR)Depuis Darling en 2007, Christine Carrière a un faible pour les drames sociaux, puisant son inspiration dans les documentaires. Une mère ne déroge pas à la règle. Mathilde Seigner y incarne Marie, une mère courage prête à tout pour remettre son fils dans le droit chemin. Comme elle l’avait déjà fait avec Rosine, sans doute son film le plus connu, la cinéaste se penche sur l’adolescence. Ici, elle prend les traits de Kacey Mottet Klein, qui interprétait Serge Gainsbourg enfant dans le biopic de Joann Sfar. Il campe cette fois un jeune de 16 ans, à la fois introverti et violent, qui donne beaucoup de fil à retordre à sa mère, une femme usée par la vie, qui est coincée entre son ex toujours amoureux et ce fils irrécupérable. Entre eux, les mots passent de plus en plus mal, l’amour s’exprime de moins en moins bien. Et pourtant, il reste tapi dans l’ombre de cette relation tendue. Ils tenteront tous les deux de rester debout pour retrouver ce qui les unissait.