RubiCan alias Pierre-Louis François est un poète aux mots délicats, qu’il jette sans hésiter dans le chaudron bouillonnant d’instrumentations électro-rock qui saturent presque l’air autour d’eux. Son chant, qui alterne entre le français et l’anglais, fait mieux que survivre au choc : il en ressort galvanisé. Homme-orchestre sur scène comme en studio, RubiCan façonne de petits objets terribles et uniques, alternant entre douceur des textes et rage des machines et des basses, cultivant sur ce second EP de puissants contrastes sonores, du conquérant Eureka jusqu’au délicat Stroll.