apéros coco©DR

Le tout nouveau label messin Coco machine a vu son lancement perturbé par l’épidémie. Retrouvez-le en ligne chaque samedi dans les Apéros Coco, pour des DJ sets et des blindtests.

Le musicien messin Romain Muller a suscité un bel engouement l’an dernier avec son disque Bain de minuit, alliant mélodies synthétiques et textes rêveurs ; une électro-pop solaire dont le succès a dépassé les frontières lorraines. Il décide alors de créer fin 2019 un label indépendant pour porter ses projets et ceux de quelques autres : en février, Coco machine fête sa naissance avec un concert dans un bar de Metz. D’autres devaient suivre au printemps, mais les événements en ont décidé autrement. « Tout a été mis à l’arrêt, disques comme concerts, explique Guillaume Walle, co-fondateur du label. On a donc décidé de faire quand même des DJ sets, comme prévu, mais en ligne ».

Le premier live est un peu artisanal : un fond vert, quelques disques, une vingtaine de personnes connectées. Puis les Apéros Coco deviennent progressivement « une vraie petite radio » avec de la musique, des animateurs, des jeux… les musiciens du label comme 2PanHeads, le Baguette crew et bien sûr Romain Muller se succèdent aux platines depuis chez eux, avant une partie blindtest pour la convivialité. « L’idée était de créer de l’interaction, de faire parler du label mais aussi d’apprécier de la musique ensemble malgré tout » précise Guillaume. La recette prend, une cinquantaine de personnes se retrouvent à l’occasion du second Apéro Coco début avril ; quelques invités surprise viendront bientôt passer des disques… avant que Coco machine puisse se relancer, avec déjà des projets de sessions live et de mini-clips « dès que l’on pourra se rencontrer ».

Chaque samedi vers 20h : DJ set sur Twitch, suivi d’un blindtest sur Discord.
Liens et infos sur Facebook : @cocomachinelabel 
www.cocomachine.fr