Sighfire ©DR

Sighfire, traduisez « soupir de feu » : un nom plein de promesses pour ce trio composé de Peter Corser (saxophone, clarinette et voix), Hasse Poulsen (guitares, voix) et Johan Dalgaard (piano, synthé). Parisiens d’adoption, le britannique et les deux danois collaborent avec de nombreux solistes et deviennent maîtres dans l’art de sculpter l’atmosphère par leur travail avec des danseurs, des cinéastes et des peintres.

On retrouve dans leur projet le vent de liberté et la puissance puisée à toutes les sources qui prévalaient chez Das Kapital, dont Hasse Poulsen est issu. C’est le même souffle qui anime Sighfire : la musique répétitive, l’improvisation et la voix, du rock progressif à d’envoûtants chants arabes, donnent à leur son une ampleur et une force quasi-palpables. Sighfire, c’est le monde animé d’une folie salutaire venue à notre chevet distiller une musique vivante qui tremble, gronde, vibre et nous laisse secoués et heureux.

Vendredi 29 juin au Théâtre en bois, site du NEST à Thionville
www.jazzpote.com