SORTIE LE 31 MAI 2017

Autant vous le dire tout de suite : ça ne rigole pas des masses, à vrai dire pas du tout, dans le dernier film d’ André Ovredal, un des nouveaux maîtres de l’horreur. Celui qui avait fait frissonner le Festival de Gérardmer en 2011, avec son très remarqué Troll Hunter, en remet une couche en signant une histoire qui a pour décor une morgue. C’est là qu’un médecin légiste (Brian Cox) d’une petite ville et son fils (Emile Hirsch) vont devoir autopsier le cadavre d’une femme à l’identité inconnue. Le corps ne présente aucune trace suspecte et la cause de la mort est indéterminée. Rien à se mettre sous la dent donc.

Sauf qu’à la manière d’un John Carpenter, on part d’une situation réaliste pour basculer dans le fantastique et l’horreur. Car la défunte sert de refuge à une entité surnaturelle qui va se se déchaîner sur nos deux héros. Pas de quoi rire effectivement…