« Derrière la musique que je joue, il y a toujours une histoire, celle de la recherche de mon identité » aime à déclarer le clarinettiste David Krakauer, chantre de la musique klezmer des origines jusqu’à ses déclinaisons les plus contemporaines. Avec The Big picture, il continue à tenter de « saisir une image », ici celle de la judéité dans le septième art, avec ces reprises de titres tirés des bandes originales de La Vie est belle, Le Pianiste, Avalon, Le Choix de Sophie, Midnight in Paris, Lenny… les réécritures sont audacieuses, l’interprétation du clarinettiste magique, comme d’habitude, le groove et l’émotion affleurant tour à tour.