Jean Hingray

La ministre des Transports, Élisabeth Borne qui a reçu des élus du Grand Est courant février, dans le cadre du dossier A 31, a également reçu des nouvelles d’élus vosgiens, en l’occurrence des maires d’Epinal (Michel Heinrich), de Remiremont (Jean Hingray) et Saint-Dié (David Valence). Objet de ce courrier : informer la ministre de leurs craintes relatives à la menace de voir être supprimés les arrêts TGV dans leur commune respective. Une crainte liée au rapport rédigé par l’ancien patron d’Air France-KLM Jean-Cyril Spinetta, qui vise à poser les bases de la réforme du système ferroviaire. Il suggère notamment de supprimer certaines dessertes.