SORTIE LE 19 OCTOBRE 2016

Avec Todd Solondz, les comédies sont souvent grises. Lui-même qualifie ses films de « comédies du désespoir », c’est dire… Celui qui a fait sa marque dans le milieu du cinéma américain indépendant, Prix de la Critique à Cannes en 1998 pour son déroutant Happiness, signe un film grinçant sur le temps qui passe, en se servant d’une saucisse à quatre pattes, aussi appelée teckel, pour nous présenter plusieurs personnages. Le long-métrage suit en effet ce chien ballotté d’une famille à une autre, qui apportera un bref instant de bonheur à ceux qui croiseront sa route. Ça commence d’ailleurs très fort puisqu’on atterrit dans le décor d’une famille bourgeoise ayant acheté ce toutou pour son fils atteint d’un cancer. Présentée lors du dernier festival de Deauville, cette tragi-comédie est traversée par plusieurs acteurs, notamment la Française Julie Delpy et le revenant.