Fin des années 50, Uli s’ennuie parmi les pionniers de la danse contemporaine de l’université Folkwang à Essen. Il ne rêve que de comédies musicales et s’envole pour New York, alors en pleine effervescence politique. Lui qui ne vit que pour l’amour et la fantaisie passe pour frivole et désinvolte, mais il se dévoilera bientôt en même temps qu’il apprendra à mieux se connaître. Un récit touchant, sensuel, dont les aquarelles tout en nuances et en fluidité nous interrogent : et si la bande-dessinée était le médium ultime pour représenter les corps en mouvement ?

Aux éd. Le Lombard