Tag "Ville d’Europe"

Matera : La Jérusalem italienne

© Droits réservés L’antique cité du sud de l’Italie n’a pas volé son surnom de « Jérusalem de l’Ouest ». Troisième ville la plus ancienne au monde après Alep et Jéricho, Matera livre aux regards ébahis un décor biblique, constitué d’habitations troglodytes qui ramènent le visiteur dix mille ans en arrière. Magique ! Nous n’aurions certainement pas écrit cet article dans les années 50. A l’époque, Matera, c’était pas très vendeur, et encore moins glamour.

Ljubljana : La douce écolo

© Droits réservés Préservée du tourisme de masse, la capitale slovène s’avère très agréable à vivre et à visiter, en particulier dans les venelles de son cœur historique piétonnier, très animé durant l’été. Cette ville à taille humaine se distingue aussi par son tempérament écolo, sous l’impulsion d’un maire bien décidé à soigner l’image de cette ex-Yougoslave pleine de charme. Ljubljana, c’est d’abord un effort de concentration, une histoire de L imbriqué dans un J qui rend

Ålesund : La belle ressuscitée

Régulièrement citée pour sa qualité de vie, la Norvège compte quelques beaux ambassadeurs en la matière. Comme la petite ville d’Ålesund, située au sud-ouest, lovée dans un cadre idyllique entre mer, fjords et montagnes. Un petit paradis pour les amoureux de la nature, mais aussi les passionnés d’Art nouveau, imbriqué dans l’architecture locale. Dans l’histoire d’Ålesund (prononcer « Olesund »), petite ville étalée sur trois îles au sud-ouest de la Norvège – dont celle de

Milan : L’élégante du Nord

© Droits réservés Si vous doutiez encore de la classe à l’italienne, Milan saura vous faire changer d’avis. La patrie de Bugatti et Visconti a la mode chevillée au corps, et bien d’autres dessous affriolants à dévoiler aux visiteurs. Culturelle, vivante et moderne, cette ville d’un Nord choyé par les beautés vous fera perdre la tête. Le nord de l’Italie a de quoi vous faire tourner la tête. Venise, Florence, Pise, les célèbres Cinque Terre, Rome bien sûr,

Tallinn : La belle Baltique

© Droits réservés Blottie au creux du golfe de Finlande, la capitale de l’Estonie enchante les amateurs d’histoire et d’architecture.  L’ambiance féerique et médiévale de sa vieille ville contraste avec la modernité de ce joyau balte autrefois rattaché à l’Union soviétique, qui se découvrira sans peine (et avec bonheur) le temps d’un week-end. Membre de l’Union européenne depuis 2004, l’Estonie fut durant près de 50 ans rattachée au bloc soviétique. Dans sa capitale, certaines

Évora : Ville-musée

L’intérêt d’une ville n’est pas proportionnel à sa taille. La compacte Évora, située dans le sud du Portugal, le prouve avec une forte concentration de monuments de grand intérêt. Imprégnée d’histoire et de douceur de vivre, la capitale du Alentejo se découvre avec plaisir dans une région d’une étonnante richesse. Petite par la taille, mais grande par l’histoire. Les amateurs de vieilles pierres seront aux anges à Évora. Difficile de résister à cette cité

Madrid : Trésor d’hospitalité

© Droits réservés Si elle ne flirte pas avec la mer comme sa grande rivale barcelonaise, la capitale espagnole se révèle toute aussi envoûtante. Autant les amateurs d’art que de fiesta ou de plaisirs gourmets trouveront leur compte dans cette ville caliente reconnue pour son ouverture et son sens de l’hospitalité. On ne s’ennuie pas à Madrid, on vit ! La richesse de sa culture, la chaleur de son accueil, la fièvre de ses nuits… Madrid ne

Göteborg : Épicurienne et chaleureuse

© Droits réservés Traversée de canaux et ouverte sur la mer, la deuxième ville de Suède est aussi irriguée de culture. Difficile de s’ennuyer dans cette ancienne cité ouvrière bénie par la nature, située près de la frontière norvégienne. On la dit cool, branchée, gourmande… et ce n’est pas un mensonge. Un port d’envergure, de nombreux canaux et la mer à côté. Construite à l’embouchure de la rivière Göta, la vibrante et créative

Nantes artistique et décoiffante !

© Droits réservés Régulièrement citée pour son agréable cadre de vie, Nantes joue à fond la carte de la culture. Elle rayonne dans cette ville décoiffante inondée d’art et de nature, où l’on peut siroter un café au sommet d’une tour de 32 étages, voyager sur le dos d’un éléphant mécanique, ou dormir dans une maison posée sur une cheminée industrielle. Le vert est sans doute la couleur préférée de Nantes, plutôt habituée

Porto sans modération

© Droits réservés La deuxième ville du Portugal (après Lisbonne) est aussi agréable à vivre qu’à découvrir. Elle est à l’image de ses habitants, authentique et hospitalière, et continue de faire saliver les touristes avec sa gastronomie riche et son patrimoine historique, dont les principaux trésors sont concentrés dans le quartier emblématique de la Ribeira. Il flotte comme une ambiance décalée à Porto. La deuxième ville du Portugal détend. C’est comme ça. Une habitude. Mieux : un art