Tag "Transfrontalier"

La Grande Région envisage de se doter d’un Euro Accélérateur

©123RF Pour faire de la Grande Région un leader industriel, social et environnemental, la Région Grand Est et le Luxembourg ont évoqué la création d’un « Euro accélérateur ».  Accompagner les transitions du monde industriel en mobilisant les acteurs, les ressources et les compétences de la Grande Région. C’est la mission qui devrait être confiée à l’Euro accélérateur, un projet porté par la Région Grand Est en collaboration avec le Luxembourg mais qui

Lumena : startup studio transfrontalier

© 123RF Cinq dirigeants d’entreprise de Lorraine et du Luxembourg créent Lumena, le premier startup studio transfrontalier.  Lumena (pour Luxembourg, Metz et Nancy). C’est le nom de l’usine à start-up transfrontalière qui a récemment vu le jour, à Metz. Avec une ambition clairement affichée : chaque année, favoriser la création de trois start-up auxquelles s’en ajoutent une dizaine d’autres qui seront co-développées en avec des entreprises déjà existantes mais désireuses de déployer de

Cédric Gouth : « Le monorail est un mode de transport d’avenir »

©DR Cédric Gouth, Maire de Woippy, vice-Président de Metz Métropole et Président d’Inspire Metz, considère que, pour la mobilité entre Metz et Luxembourg, créer un monorail entre Metz et le Luxembourg, est pertinent. Il y a deux ans, vous avez relancé l’idée de créer un monorail entre Metz et le Luxembourg. Le projet est-il toujours d’actualité ?  Plus que jamais. Même s’ils sont actuellement ralentis par la crise sanitaire, les flux

Luxembourg : qui sont les travailleurs frontaliers ?

©123RF L’association luxembourgeoise Asti, dans le cadre d’un cycle de conférences organisé à l’occasion de son 40e anniversaire, s’est intéressée aux travailleurs frontaliers. L’occasion de balayer quelques idées reçues et d’en savoir un peu plus sur ces 200 000 personnes qui franchissent quotidiennement les frontières.  Note : les informations de ce dossier spécial sont extraites d’une conférence (en présence d’Isabelle Pigeron-Piroth chercheuse à l’Université du Luxembourg et de Rachid Belkacem,chercheur à l’Université de Lorraine) et

Yves Wendling : « Il est important d’aider les autres »

Yves Wendling © Droits Réservés Médecin, responsable associatif, le Mosellan Yves Wendling est également le nouveau consul honoraire du Luxembourg dans le Grand Est (excepté l’Alsace). Agenda bien rempli pour ce presque quinqua qui a toujours eu pour priorité de s’engager pour les… autres. « J’ai pour mission prioritaire de défendre les intérêts du Luxembourg et des Luxembourgeois sur notre territoire, de les aider en cas de difficulté », souligne Yves Wendling le

Seconde vie en sursis pour la Niedtalbahn

©DR Lors d’une séance au Parlement régional, le Landtag, les élus mosellans et sarrois ont fait front commun pour le développement d’une ligne de train Sarrebruck-Luxembourg passant par la Moselle. C’était sans compter, côté français, sur la compétence en la matière de la Région Grand Est… C’est un projet qui compte de nombreux soutiens des deux côtés de la frontière et qui pourtant a peu de chances d’aboutir : la réalisation d’une

La Sarre intensifie sa campagne de tests

©DR Alors que l’épidémie de coronavirus semble être largement sous contrôle en Sarre, elle pèse de nouveau sur les relations transfrontalières avec les voisins luxembourgeois. Avec une dizaine de cas actifs, le coronavirus semble être en net recul chez nos voisins sarrois. Même si le port du masque et le respect des gestes barrière sont toujours de mise, la vie a repris son cours presque normalement. Malgré le nombre bas

Le retour des Français

© 123RF Jusqu’au dernier moment Paris et Berlin ont eu du mal à s’aligner sur le jour et l’heure précise de la réouverture de leurs frontières respectives. Les restrictions sont finalement tombées le 15 juin et depuis la vie à la frontière a presque repris son cours normal, mais les trois derniers mois ont laissé des traces. Ils sont de retour au centre-ville de Sarrebruck, au bureau de tabac de

Nouvelles frontières

© 123RF Incapables de faire face ensemble à la déferlante du Covid-19, les pays européens ont d’abord réagi en fermant leurs frontières. Un réflexe au motif sanitaire et au nom de l’urgence mais, sur la durée, une situation pénalisante, notamment dans les régions transfrontalières, qui remet en cause jusqu’à l’idée même de communauté européenne. Et maintenant ? Comme tant d’autres anniversaires dans le monde figé et pétrifié par la propagation

Entraide transfrontalière

Au plus fort de la crise du coronavirus, le Grand Est, l’une des premières régions concernées et l’une des plus durement touchées, a pu compter sur ses voisins européens. Alors que les capacités en réanimation dans les hôpitaux et les cliniques de la région étaient en phase d’être saturées et que les transferts entre établissements au sein du Grand Est n’étaient plus en mesure d’absorber un nombre toujours croissant de