Tag "Tourisme"

LYON : Quatuor magique

© Droits réservés L’ancienne capitale des Gaules invite à un véritable voyage dans le temps. Et quel voyage ! Plus de 2 000 ans d’histoire attendent le visiteur dans les quatre quartiers emblématiques que sont Fourvière, la Croix-Rousse, le Vieux-Lyon et la Presqu’île. Un menu 4 étoiles pour découvrir, humer et aimer cette ville située au confluent du Rhône et de la Saône. Quand la 3e ville de France offre sa tournée,

BRATISLAVA : Un charme provincial

© Droits réservés Moins touristique que Vienne, Budapest ou encore Prague, la Slovaque Bratislava s’avère séduisante sous ses airs de provinciale. Festive, culturelle et historique, cette capitale à taille humaine se révèle idéale pour un court séjour, avec pour principal attrait son centre historique coloré imprégné d’Art nouveau. Bon, c’est vrai, ce n’est pas Vienne, Budapest ou encore Prague, qui fut autrefois sa sœur, du temps de la Tchécoslovaquie. Pourtant,

Namur : La meilleure destination ?

Citadelle de Namur©Denis ErroyauxDR Depuis 2009, l’organisation European Best Destinations, en partenariat avec le réseau EDEN (European Destination of ExcelleNce) de la Commission Européenne et plus de 300 offices du tourisme à travers l’Europe, porte l’élection de la destination européenne de l’année. Namur figure parmi les 20 villes sélectionnées (aux côtés de Vienne, Paris, Berlin, Colmar, Formentera, Athènes…), candidates au titre de Meilleure Destination Européenne 2020. Le Grand Est est

BASTIA : Entre mer et patrimoine

© Droits réservés Moins touristique qu’Ajaccio, Bastia ne manque pas de charme. De ses oratoires baroques en passant par ses églises majestueuses, son vieux port et sa citadelle, la deuxième ville de Corse est une destination parfaite pour prendre du bon temps dans un mélange d’art et d’histoire. Bastia, c’est d’abord l’histoire d’une esplanade immense, une des plus grandes de France. Avec ses 300 mètres de long pour 90 de

Féeriques marchés

Le père Noel à Sarrebruck © Tom Gundelwein Le temps des Fêtes est toujours propice à la découverte de marchés de Noël. Incontournables dans le nord-est de la France, ils le sont davantage dans la Sarre voisine, où ils témoignent d’une grande tradition, comme à Saint-Wendel et Sarrebruck. Ils font partie des grandes traditions sarroises et apportent dans leur sillage un florilège de saveurs, toutes aussi appétissantes les unes que

Varsovie : surprenante et authentique

© Droits réservés Traversée par la Vistule, la capitale de la Pologne en surprendra plus d’un, à l’image de son architecture combinant des styles en apparence inconciliables. Authentique, accueillante, artistiquement et culturellement débridée, Varsovie vogue entre son passé douloureux et son ardente envie d’aller de l’avant. Moins séduisante que Cracovie, Varsovie s’avère pourtant surprenante à plus d’un titre. Ce qui frappe en premier dans cette ville devenue la capitale de

REYKJAVIK : La vive islandaise

© Droits réservés Blottie dans la baie de Faxaflói, la plus petite des capitales européennes se montre très chaleureuse sous ses dehors de ville du nord. Entre tradition et modernité, Reykjavik la dynamique fera fondre le touriste en quête d’authenticité et de convivialité. Un mélange de feu et de glace dans un décor magique. À peine 130 000 habitants sur une superficie près de trois fois supérieure à celle de Paris (274 km2). Bienvenue

PLOVDIV : La Bulgare millénaire

© Droits réservés Ville sous-estimée, Plovdiv a pourtant beaucoup à offrir à ses visiteurs. La capitale européenne de la culture 2019 (titre qu’elle partage avec l’Italienne Matera) illustre à elle seule le brassage millénaire qu’a connu la Bulgarie. Un véritable voyage dans le temps que promet cette cité bâtie sur les rives de la Maritsa. Plovdiv. Au premier abord, ça ne dit pas grand-chose. Pour faire plus ample connaissance avec cette ville de

Matera : La Jérusalem italienne

© Droits réservés L’antique cité du sud de l’Italie n’a pas volé son surnom de « Jérusalem de l’Ouest ». Troisième ville la plus ancienne au monde après Alep et Jéricho, Matera livre aux regards ébahis un décor biblique, constitué d’habitations troglodytes qui ramènent le visiteur dix mille ans en arrière. Magique ! Nous n’aurions certainement pas écrit cet article dans les années 50. A l’époque, Matera, c’était pas très vendeur, et encore moins glamour.

Un fantôme pour guide

fantôme du château © Lars Weber Qui de mieux que le plus vieux résident d’un château pour en faire la visite et en connaître toutes les facettes ? Celui dont on parle offre ses services à Sarrebruck, dans un monument où résonnent des tas d’histoires. Le guide n’est autre qu’un fantôme millénaire, qui a accompagné depuis 1989 des milliers de visiteurs, dont de nombreux enfants. C’est en sa compagnie que