Tag "Théâtre"

CŒUR DE SAISON

Avec un taux de remplissage moyen de 85%, 1600 abonnements, plus de 4700 jeunes pour un spectacle, une répétition ou une rencontre, et 25% de son public constitué de moins de 26 ans, l’Opéra-Théâtre de Metz Métropole assure sa mission de service public ouvert sur les arts vivants. La nouvelle saison annonce de belles œuvres parmi les classiques, des mises en scène nouvelles et audacieuses, des créations, des collaborations et des rendez-vous encore plus

ÉCOUTER LES RÊVES

Après y avoir joué Quartett et La Double inconstance de Marivaux, la compagnie Roland Furieux présentera dans l’enceinte de l’usine Sécofab trois nouvelles créations réunies sous l’appellation Songes à Sécofab. Slogans, d’après le texte de la dramaturge russe Maria Soudaïeva, est le fruit d’une collaboration avec des femmes de toutes générations de la région de Sarralbe, qui déclameront sur scène les appels et prières exclamatives condensés dans ce poème de

VIE DE LA CITÉ

Le site des anciennes usines Bata, situé en lisière de forêt, au cœur du Pays des étangs, reprend vie. Porté par les collectivités locales et la Fabrique autonome des acteurs, le projet de réhabilitation du site, qui prévoit d’installer de manière pérenne la structure de formation et de création en arts vivants, dévoile son identité à travers cette Bataville nouvelle, qui s’ouvre pour quatre journées. S’y succéderont spectacles, concerts, expositions,

THÉÂTRE D’OBJET

Deux spectacles sans paroles par deux grands artistes marionnettistes.  L’un est américain et revisite un art ancestral japonais. L’autre est chinois et crée de l’extrêmement petit. Basil Twist mêle la tradition à la modernité. Yeung Faï raconte les maisons de thé ancestrales. Deux premières en France et c’est à Metz ! Avec Dogugaeshi, le marionnettiste américain Basil Twist s’est passionné pour cet art acquis auprès d’un des derniers maîtres japonais. Des panneaux mobiles glissent, tout

GROTESQUE & FARCESQUE

Du côté du théâtre en costume, mais déjanté, deux spectacles : Le Jour du grand jour, des Dromesko, et Elisabeth 1er, mis en scène par le hongrois Rémusz Szikszai. Igor Dromesko et sa compagne Lily débarquent à nouveau à Passages. Avec leur famille, leurs musiciens et danseurs, et leurs animaux ! Le tout pour raconter la vie, la mort, les cérémonies qui marquent ces étapes. Dans leur théâtre de bois, ils vous attendent pour

CONTREBANDIERS DE SPECTACLES

Devise de la 3ème édition messine du festival Passages, « ici personne n’est étranger » résonne fortement avec notre époque et montre à quel point les arts de la scène disent la vie. Charles Tordjman et Jean-Pierre Thibaudat nous donnent rendez-vous à Metz et ailleurs, du 7 au 16 mai 2015. Après l’étonnant et coloré théâtre Surabhi de l’Inde en 2013, ces deux grands hommes de théâtre nous embarquent pour Cuba. Pour sortir des

AIR WALLON

J’habitais une petite maison sans grâce, j’aimais le boudin. Derrière ce titre pas franchement accrocheur, on découvre l’adaptation du récit autobiographique de Jean-Marie Piemme, Spoutnik. Réalisée et jouée par Philippe Jeusette et Virginie Thirion, avec Eric Ronsse, cette jolie pièce nous plonge dans la vie du dramaturge liégeois. « J’ai des racines, je viens du pays de l’usine. » Quand une fille demande à son père « comment elle était ta maison ? », celui-ci se lance

BÊTES À LABICHE

Ça devient une habitude que l’on est heureux de prendre. En janvier, au NEST-CDN de Thionville, on joue la création de Jean Boillot, directeur et metteur en scène. Après deux saisons plus sombres, celui-ci a choisi le rire de Labiche avec Animal(s), qui rassemble deux pièces en un acte où les animaux ne sont pas toujours ce(ux) qu’on croit.   « Derrière le rire de Labiche, il y a une satire sociale soit