Tag "Stilo au piano"

LE POTIRON CAMPAGNARD

© DR Par Daniel Stilinovic Halloween n’est pas loin : on la célèbre chez  les Anglo-Saxons le 31 octobre, à la veille de la Toussaint. Chez nous, introduite dans les années 1990, elle a du mal à prendre. Au vrai, à chacun ses traditions et force est de reconnaître que celle-ci n’est pas nôtre. Ce qui ne doit pas nous empêcher de profiter de la citrouille, symbole de l’évènement, et de l’introduire dans notre cuisine… Je remercie chaleureusement

LES CAILLES FARCIES AUX RAISINS

© DR Par Daniel Stilinovic « Riton, l’amant de sa femme, il l’avait sacrément à la caille ». En clair il le détestait. Normal… La caille étant l’un des quatre  estomacs des ruminants, avoir quelqu’un à la caille, c’est l’avoir sur l’estomac, autrement dit ne pas l’aimer. Aucun lien donc avec notre caille des blés (coturnix vulgaris), qui ressemble en plus petit à une perdrix et fait le délice des amateurs de gibier de plume. Un must à ce qu’il

LE GARENNE SAUTÉ MINUTE

© DR Par Daniel Stilinovic C’est encore l’été et pour certains les vacances. J’ai donc choisi un plat léger, simple, facile à faire… Optons pour un lapin de garenne !  Autrefois très prolifique au point d’être classé nuisible dans certains départements, l’animal l’est aujourd’hui beaucoup moins. Rassurez-vous, il n’en est pas pour autant devenu rare !   Ce qu’il faut pour 8 convives… Deux garennes d’un petit kilo chacun pesés dépouillés Les foies, les cœurs et

L’estouffade de boeuf

Par Daniel Stilinovic Souvenez-vous de vos poèmes de la communale et notamment de ceux d’Émile Verhaeren, très en vogue à l’époque : Et puis viendra l’hiver osseux, Le maigre hiver expiatoire, Où les gens sont plus malchanceux Que les âmes en purgatoire. Heureusement pour nous, l’hiver approchant nous fait au contraire retrouver ces plats qui nous tiennent à la maison, devant le feu de l’âtre, bien avant le fourneau de

Le baba au rhum

PAR DANIEL STILINOVIC Pour une fois un dessert ? Certes mais dont la recette a été mise au point par un ami très cher, Jean-Yves, féru de pâtisserie, car je ne suis pas très fort dans ce domaine. En revanche, pour vous raconter l’histoire, je sais ! On confond souvent la baba et le savarin. S’ils sont cousins plus que germains, ils n’en sont pas moins des étrangers l’un à l’autre : le

LE CIVET DE MOULES

PAR DANIEL STILINOVIC La saison des moules, même si on en trouve  plus longtemps, c’est d’abord de septembre à janvier, c’est à dire maintenant ! Il n’y a pas de raison de s’en priver : Un plat peu onéreux qui permet de réunir les copains à l’improviste sur la terrasse, histoire de prolonger un peu les vacances… Ce qu’il faut… pour 8 convives Le civet de moules 4 litres de moules

LE TIRAMISU

PAR DANIEL STILINOVIC C’est l’été, alors plutôt un dessert frais qui, précédé d’une belle salade, pourra finir un repas léger. Le tiramisu, en italien tiramisù, littéralement « tire-moi vers le haut ! » (tirami’ su ! ) est un mot à comprendre au propre comme au figuré. Au propre, parce que le service se fait à la cuillère, laquelle est tirée vers le haut pour prendre une part ; au figuré, au sens de « remonte-moi

LA CARBONADE FLAMANDE

par Daniel Stilinovic Carbonade… Charbon ?  Encore des grillades à la braise ? Encore du barbecue ?  Déjà qu’on n’aura que ça cet été… Que nenni ! La carbonade est un mets ancien connu depuis le Moyen-Âge, un vrai ragoût, avec l’une des plus vieilles liaisons qui soient pour faire la sauce : du pain. Simplement du pain. Ce qu’il faut… 1,6 kilos de bœuf : paleron, collier, joue…, 300 grammes de lard de poitrine fraîche 4 gros oignons Quelques

LE HARICOT DE MOUTON

PAR DANIEL STILINOVIC C’est drôle un plat de haricots sans haricots ! Le haricot de mouton est à l’origine un ragoût où ne figurent que navets et oignons. C’est ainsi que le présente le sieur de la Varenne dans son « Cuisinier François » de 1651, sous la dénomination de poitrine de mouton en aricot, laquelle est arrosée de lard fondu… Hum ! Ce qu’il faut… pour 8 convives Du mouton pris dans l’épaule,

L’ OSSOBUCO À LA MILANAISE

Par Daniel Stilinovic Ossobuco, littéralement l’os troué… C’est un nom pour une recette ? Ils sont fous ces Lombards ! Quand même, nous autres Français n’avons pas des façons aussi singulières de dénommer un plat… Bien sûr que si ! Et nos fameux œufs à la tripe alors ? Une recette où la tripe n’entre d’ailleurs nullement. Mais ceci sera pour une autre parution… Ce qu’il faut pour 8 convives…