Tag "Solidarité"

Aider les jeunes : Gauche-Droite, à chacun sa manière

Dossier par Fabrice Barbian Accorder une allocation aux jeunes n’est pas foncièrement une idée neuve, puisqu’une telle aide revient régulièrement sur le tapis depuis plus de 20 ans. Mais la crise est passée par là, plongeant bon nombre de jeunes dans la précarité. La Gauche plaide pour l’instauration d’un RSA Jeune pour les 18-24 ans. La Droite mise sur un renforcement de l’accompagnement.  Ce n’est pas un scoop, la précarité des jeunes

Grégory Amen : artisan du vivre-ensemble

Grégory Amen en compagnie de Dalila Goutal, nouvelle présidente de l’association Pas assez. ©Aziz Mébarki Biberonné aux principes d’inclusion, de partage et de découverte de l’éducation populaire, Grégory Amen est le coordinateur de l’association messine Pas Assez, qui gère notamment le bar associatif La Chaouée. Concerts, initiatives citoyennes ou humanitaires, projets écolo, ateliers en tous genres… Son engagement n’a qu’un objectif : « encourager tous les gestes permettant de construire le monde de demain ». Il fait

Budget primitif 2021 du Département de la Moselle : offensif et volontariste

© 123RF Face à la crise et à son cortège de tragédies et difficultés, le Département de la Moselle se montre offensif avec un budget primitif 2021 en progression de 3,7 %, à 956,7 millions d’euros. Si le social et la solidarité mobilisent plus de la moitié de l’enveloppe avec pour ambition de protéger les plus fragiles, les investissements visant à soutenir l’économie et l’emploi sont également en forte progression.   « La situation

Secours Populaire : « Nombreuses sont les manifestations de solidarité »

©DR La crise sanitaire et économique n’épargne personne. Le Secours Populaire de la Moselle enregistre une progression de 50 % des demandes d’aides. De nombreux étudiants ainsi que des ménages bénéficiant de petits revenus sont aujourd’hui dans des situations très compliquées, comme l’explique Marie-Françoise Thull, la présidente du Secours Populaire de Moselle. Heureusement, la solidarité s’exprime.             De nombreuses associations caritatives évoquent une forte hausse des sollicitations. Est-ce également

Le Département de la Moselle recrute des assistants familiaux : Pourquoi pas vous ?

© 123RF Salariés du Département, les assistants familiaux ont pour mission d’accueillir les enfants que lui confie la collectivité pour leur permettre de grandir et de s’épanouir dans de bonnes conditions. 30 postes sont à pourvoir dans les prochains mois. À la clé : une formation, une rémunération évolutive et un métier valorisant. « Le Département de la Moselle emploie 260 assistants familiaux (AF) et ambitionne d’en recruter une trentaine de plus,

Covid-19 : La Meurthe-et-Moselle organise une solidarité de tous les instants

Livraison repas© D. Jacquot / CD54 Collectivités des solidarités, les Départements sont en première ligne dans la crise sanitaire que nous traversons Dès le début du confinement, Mathieu Klein et les élus de l’assemblée départementale ont acté le plan de solidarité 54. Il cadre l’action du Département dans la gestion directe de la crise et dans le soutien apporté aux habitants. « Notre action, résume le président, s’articule autour de deux

Protection de l’enfance : du nouveau en Meurthe-et-Moselle

© P Mayer CD54 Avec son Observatoire Départemental de la Protection de l’Enfance (ODPE), le Département de Meurthe-et-Moselle se dote d’un nouvel outil pour parfaire son action en faveur de l’enfance en danger. Département pilote et reconnu au plan national en matière de protection de l’enfance, la Meurthe-et-Moselle a récemment décidé de structurer davantage encore son action. Cela s’est traduit par l’installation officielle de l’Observatoire Départemental de la Protection de

Prix régional des Solidarités Rurales

© DR Les candidats désireux de participer au Prix Régional des Solidarités Rurales 2019 ont jusqu’au 30 juin pour déposer leur candidature. Doté de 71 000 euros, ce concours récompense une ou plusieurs actions en milieu rural. Il est ouvert aux associations, aux groupements, aux entreprises, aux collectivités et à leurs établissements qui, dans les communes rurales de la région Grand Est, œuvrent pour soutenir l’initiative économique, sociale ou environnementale dans