Tag "Santé"

Département de la Moselle : sport pour tous !

© 123RF Ce pourrait être la devise du Département de la Moselle en matière de sport car sa priorité est de permettre au plus grand nombre de bénéficier des multiples bienfaits d’une activité physique régulière. Et les résultats sont là.  L’attachement du Département à agir en faveur du sport pour tous se traduit par l’activation de dispositifs visant différents publics. Le projet Belles Rencontres permet aux jeunes Mosellans qui lui sont confiés

La Moselle labellisée Maisons Sport-Santé

© 123RF Très engagé en faveur de la pratique du sport, le Département de la Moselle est désormais labellisé Maisons Sport-Santé. Ce label national est mis à profit pour conforter et enrichir encore les dispositifs déployés en faveur de la pratique sportive comme source de bien-être et de santé, au bénéfice de tous les Mosellans.  Les bénéfices du sport et l’activité physique en termes de bien-être et de santé, sont indéniables. C’est

Care Equipment Technology : rencontre avec Nidhal Rezg

Initié, il y a un an, le projet de recherche collaborative CARE EQUIPMENT TECHNOLOGY a permis l’élaboration de trois innovations dans le domaine de la santé. La prochaine étape est d’expérimenter ces solutions à l’échelle d’un territoire avant de créer une entreprise et des emplois dans le Grand Est. Les explications de Nidhal Rezg, professeur des Universités et pilote du projet.  Qui porte le projet CARE EQUIPMENT TECHNOLOGY ? CARE EQUIPMENT TECHNOLOGY

Science friction

© 123RF Première pandémie à l’ère des chaînes d’information en continu et des réseaux sociaux, la Covid-19 a annexé l’espace médiatique en même temps que nos vies. Science et politique s’y confrontent dans un brouhaha et une confusion qui alimentent les fractures de l’époque. Signe des temps… C’est un sondage parmi tant d’autres, dans une époque frénétique qui semble en être devenue accro. Mi-septembre, selon une étude commandée par BFMTV

La Wallonie récompense ses personnels de santé

Christie Morreale© DR Le Gouvernement wallon a dégagé 260 millions d’euros, pour la période 2021-2024, en faveur des professionnels des secteurs santé et social qui relèvent de sa compétence. « Les travailleur.eus.es de la première ligne sociale et santé viennent de traverser une période inouïe et éprouvante. Beaucoup d’entre eux sont allés travailler la peur au ventre, certains ont directement été touchés par la maladie », souligne le Gouvernement de Wallonie

Khaled Habchi, Médecin urgentiste au CHR Metz-Thionville : « Ils soignent. Ils aident. C’est ce que j’ai voulu montrer »

©  Audrey Kromenhacker Médecin urgentiste au CHR Metz-Thionville, Khaled Habchi est également photographe. Durant la crise sanitaire, il a photographié son quotidien, celui des soignants et des patients à l’hôpital. Des regards, des instants et des émotions qu’il a rassemblé dans un superbe livre intitulé Dans l’œil du soignant. Quelle était votre ambition, ou votre envie, en photographiant votre univers quotidien, à l’hôpital ? L’idée de départ était de saisir

Au chevet de l’hôpital

© 123RF Au gré des réformes, l’hôpital public est passé depuis 20 ans d’une logique de moyens à une logique de résultats. Érigé en héros pour avoir fait face au Covid-19 et à l’afflux de malades, le personnel soignant n’a pas attendu cette crise pour donner l’alerte. Mais est-il seulement possible d’en finir avec une conception comptable d’un bien commun, notre santé ? Mercredi 13 mai, ont été rendues publiques

La santé en traitement

© Illustration : Fabien Veançon « Mais combien de morts faudra-t-il, pour qu’on agisse enfin ? » c’est souvent, cette question lapidaire, emplie d’irritation et en forme de jugement a priori, que la vox populi convoque, quand elle veut pointer du doigt l’incurie présumée de la puissance publique. Une interrogation qui a toute sa place à l’issue (provisoire) de la crise du Coronavirus. Il aura fallu presque 30 000 morts directement liées à la

La Sarre tient tête au coronavirus

© 123RF La Sarre compte nettement moins de décès dus au coronavirus que sa voisine française du Grand Est. Les capacités hospitalières sont loin d’être saturées. Ironie du sort, le premier cas de coronavirus déclaré en Sarre l’a été au sein même d’un établissement médical. Un pédiatre du CHU du Hombourg avait été contaminé par un collègue lors d’un colloque dans une autre région. A l’heure d’aujourd’hui, il est guéri

Check-up santé en entreprise

Audrey Krommenacker © DR La santé de ses collaborateurs est une priorité pour la Banque populaire Alsace Lorraine Champagne. Nouvelle preuve en est apportée avec une démarche innovante : la possibilité pour les salariés de bénéficier gratuitement d’un « check-up santé » sur leur lieu de travail. Une première en France. Dans le cadre de sa Politique Santé au Travail, la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne (BPALC) innovait, en juin dernier avec l’expérimentation du