Tag "Peinture"

Décès de Claude Goutin

© Droits réservés L’artiste lorrain Claude Goutin est décédé le 27 août dernier à l’âge de 88 ans. Sur les réseaux sociaux, les hommages et les « adieu » ont filé de toutes parts pour saluer l’artiste, l’homme, l’ami. Né en 1930, à Nancy, Claude Goutin était peintre, dessinateur et sculpteur. Prix de Rome en 1952 et 1956, résident de la Villa Médicis de 1957 à 1960, Claude Goutin avait également enseigné

Musée départemental Georges de La Tour : L’atelier du peintre en réalité virtuelle

Le Musée Georges de La Tour, à Vic-sur-Seille, organise différentes animations en direction du jeune public. Tous les deuxièmes mercredis du mois, l’opération « Mercredi au Musée » leur donne accès à des ateliers qui leur permettent de découvrir les œuvres du musée, et plus largement encore l’art pictural, de manière ludique. La création et la manipulation sont privilégiées. Mais dès ce mois d’avril, une grosse surprise les attend avec L’Atelier de

L’AMBITION DE LIBERTÉ

Autodidacte sous influence renouvelant en permanence des figures récurrentes, admirateur des grands maîtres tout en s’ouvrant à l’art contemporain, bibliophile accro au pinceau, le peintre et dessinateur messin Vadim Korniloff cultive les variations et explore les contrastes au sein d’une peinture dont les contours cherchent en permanence à sortir du cadre. Au sein de l’appartement messin de Vadim Korniloff, quasiment pas un mètre carré de mur qui ne soit dédié

MODERNITÉ RECOMPOSÉE

(Fernand Léger, Les Loisirs-Hommage à Louis David, 1948 – 1949 Huile sur toile, 154 x 185 cm Achat de l’Etat, 1950  / Collection Centre Pompidou, Paris Musée national d’art moderne Centre de création industrielle © Centre Pompidou, MNAM-CCI Jean-François Tomasia Dist. RMN-GP © Adagp, Paris, 2016) Avec Fernand Léger : le beau est partout, le Centre Pompidou-Metz lève le voile sur les multiples facettes d’un artiste profondément lié à son

TISSER SA TOILE

(© Luc Bertau) Sa peinture, marquée par le goût du collage, du mélange, par la flânerie, contient de multiples facettes et peu d’obsessions : le Hayangeois Sylvain Vidale explore tranquillement son univers personnel et intègre « ce qui lui tombe dessus » en faux dilettante à l’œuvre foisonnante. Il nous donne rendez-vous dans ce qu’il présente avec un sourire comme « mon musée personnel. Parce qu’à l’atelier, ce sera moins intéressant, en ce moment je

L’ENVERS DES TABLEAUX

(©DR) Le Musée départemental Georges de La Tour présente dans ses collections un vaste panorama de l’œuvre du peintre lorrain et de la peinture européenne du XVIIème au XXème siècle. Près de 200 œuvres sont réparties sur les 960 m² et les trois niveaux du musée, chaque étage étant consacré à une période : la peinture du XVIIème siècle (Jacques de Létin, Jacques Blanchard, Cesare Dandini…), le paysage et la peinture au

MURS DU PEUPLE

(© Luc Bertau) Sacré personnage que voilà ! Depuis plus de 30 ans, Greg Gawra raconte l’histoire de la Vallée de la Fensch sur des murs où l’humain occupe une place importante. L’hommage d’un fils d’ouvrier aux « gens de peu » comme il dit, à tous ces anonymes qui ont œuvré à l’ombre de l’Histoire dans cette région marquée au fer rouge par la sidérurgie. « Le mec qui veut faire

COULISSES D’UN CHEF-D’ŒUVRE

C’est assez rare pour être souligné : le célèbre tableau de Georges de La Tour, Saint Joseph charpentier, sera visible pour la première fois au musée départemental de Vic-sur-Seille, à compter du 3 juillet et jusqu’au 2 octobre. L’accent de cette exposition unique sera mis sur l’histoire de son acquisition par le Louvre en 1948. Le Musée départemental Georges de La Tour, site Moselle Passion, à Vic-sur-Seille en Moselle, s’apprête à accueillir

MISES EN BOUCHE

Le design culinaire constitue le terrain de jeu de l’exposition Tempting art, qui le sort des cuisines en proposant à vingt-deux architectes, publicitaires, photographes, peintres, designers industriels ou encore artistes versés dans l’art du fooding d’imaginer un plat : l’exposition, à l’initiative de Maurizio Galante et Tal Lancman, souhaite à la fois étonner, amuser et interroger sur les formes et leurs sens, à travers ces créations audacieuses et insolites destinées à ravir

L’AUTRE COMBAT

(©Yussef Abadi) L’exposition Irak, créer malgré tout au Musée de la Cour d’or à Metz explore tout un pan de la création contemporaine irakienne et illustre la lutte permanente d’artistes sensibles et éclairés vivant et créant à Bagdad, faisant de cet événement exceptionnel une aventure à la fois humaine et artistique. En 2003, l’idée d’une exposition d’art irakien prend forme dans l’esprit du journaliste lorrain Dominique Hennequin alors qu’il réalise des reportages pour