Tag "Opéra"

« La Princesse de Clèves » : passion sacrifiée

Maquette costume Princesse de Clèves © Julie Lance DOSSIER SPÉCIAL SAISON CULTURELLE 2021/2022 La saison culturelle qui a débuté à la fin de cet été a une saveur douce-amère. Si la plupart des théâtres, musées et salles de concert ont rouvert leurs portes, leurs équipes et les artistes doivent souvent composer avec des jauges réduites et un public parfois hésitant. Pourtant cette saison 2021-2022 reste marquée par l’enthousiasme, et s’avère

« Le Comte Ory » et « Frankenstein Junior » : folies douces

Entre l’humour et la légèreté du Comte Ory de Rossini et la délirante comédie musicale Frankenstein Junior de Mel Brooks, l’Opéra-théâtre de Metz Métropole nous offre un mois d’octobre idéal pour lutter contre la morosité. À presque deux siècles d’écart, l’opéra créé en 1828 par Gioachino Rossini et le spectacle musical que Mel Brooks a adapté en 2007 (d’après son propre film réalisé en 1974) sont tous deux des créations populaires ayant

Porter sa voix

© Christian DRESSE Le ténor messin Florian Laconi s’est glissé dans la peau de quelques-uns des personnages les plus célèbres de l’opéra, leur prêtant sa voix et sa personnalité. Aujourd’hui, il présente Chiaro di Luna, un projet revisitant airs d’opéra et chants traditionnels auprès de deux guitaristes. Florian Laconi est un amoureux de théâtre, de cinéma et de musique qui est pour ainsi dire passé des Beatles à Don José… avec quelques étapes

LA TRAVIATA SOUS LES ÉTOILES

(© DR) Amateurs d’opéras, à vos agendas ! Celui qui sera donné le 23 juillet dans le théâtre de plein air de Gräfinthal, à une dizaine de kilomètres de Sarreguemines, est considéré comme un des plus populaires du répertoire lyrique et sans doute un des plus joués dans le monde. On parle de La Traviata, du romantique italien Giuseppe Verdi, qui allait bâtir sa renommée internationale. Adaptation de La dame aux camélias

CLASSIQUE REVISITÉ

(©DR) On connaissait la comédie musicale mais c’est sous la forme originale du ballet que la compagnie de danse Delattre Dance Company propose de revisiter le classique Notre-Dame de Paris. Ce sont au total onze danseurs et danseuses qui incarnent la belle gitane Esmeralda, le malheureux Quasimodo ou bien le perfide Frollo sur scène dans une interprétation néo-classique du roman de Victor Hugo. Pas besoin de parler allemand pour être

OPÉRA EXOTIQUE

(©DR) La compagnie Compagnia d‘Opera Italiana passera en novembre par Pirmasens (Rhénanie-Palatinat) dans le cadre de sa tournée européenne dans plus de 15 pays. Fondée en 1948, elle est spécialisée dans la représentation des œuvres de Verdi et Puccini. Chaque année, elle interprète l’un de leurs opéras. Cette compagnie est également réputée pour avoir lancé les carrières de plusieurs chanteurs lyriques italiens. Cette année, elle a dans son répertoire l’un

MOUVEMENTS D’UN MONDE

(© DR) Le tango entre dans la danse à l’Opéra-Théâtre de Metz Métropole : le Ballet de l’opéra s’est associé au quartet SpiriTango pour revisiter le tango argentin et des compositeurs comme Luis Caruana, Ramiro Gallo, Andrés Linetzky, sans oublier le légendaire Astor Piazzolla. Sur une chorégraphie de Laurence Bolsigner-May, cette création associe la sensualité, la nostalgie et le mystère d’un univers total à la tradition sans cesse renouvelée. Les 15, 16

FLEUR DE COMBAT

(©Jeff Rabillon) L’Opéra National de Lorraine organise entre mai et juin un cycle autour de La Rose blanche, opéra de chambre en seize tableaux créé en 1967 par Udo Zimmermann et évoquant la résistance au nazisme. En plus de représentations de cette œuvre majeure du compositeur allemand sous la direction musicale de Nicolas Farine, avec Stephan Grögler à la mise en scène, conférences, projections, rencontres avec les artistes sont prévues,

MIDDLE-AGE MUSIC

(© ONL) À l’occasion de son 40ème anniversaire, l’Orchestre national de Lorraine vous propose, avec Opus 40, un programme entièrement choisi par les musiciens de l’orchestre, autour de le figure du héros. Celle du général romain Caius Marcius Coriolan tout d’abord, dont la vie passionna Beethoven. L’ouverture pour musique de scène qu’il composa en 1807 et baptisa du nom du général constitue, avec Egmont en 1810, où le compositeur narra

LA VOIX ET LE CHARISME

(©Esther Hase) C’est une habituée des rives de l’Alzette que la Philharmonie Luxembourg recevra le 11 avril dans la salle de musique de chambre. Nulle autre que la mezzo-soprano d’origine tchèque Magdalena Kožená, qui y a donné récemment trois représentations de formats variés dans le cadre d’une résidence, notamment un concert de musique de chambre aux côtés de son mari et chef d’orchestre Sir Simon Rattle (qui l’avait alors accompagnée