Tag "ESPRIT NUMÉRIQUE"

PAROLE DONNÉE

(©DR) SPÉCIAL PUZZLE À THIONVILLE Sur le parvis de Puzzle, vous pourrez, les trois premiers jours suivant l’inauguration, y croiser les tous premiers visiteurs du lieu : seize mannequins formant une installation interactive lumineuse et sonore, qui en plus d’activer un ballet de couleurs sur le passage des curieux, écoutent et parlent. En interagissant avec ces statues bavardes imaginées par Pierre Amoudruz, Valentin Durif et Victor Roux de l’AADN de Lyon, c’est

MATRICE DE LUMIÈRE

(©DR) SPÉCIAL PUZZLE À THIONVILLE La création de l’artiste français Guillaume Marmin, commandée par la biennale SRTP d’Eindhoven en 2015 et baptisée Hara (« ventre » en japonais) s’articule autour d’un cœur prenant diverses formes géométriques et autour duquel viennent danser des fulgurances lumineuses, comme les rayons d’un soleil dessinant des formes sur les surfaces environnantes. L’immersion visuelle dans laquelle nous plonge Hara est renforcée par la création musicale de Fred Marolleau,

OUVERTURE D’ESPRIT[S]

(©DR) Puzzle, projet hybride initié par la Ville de Thionville, ouvrira ses portes le 1er octobre. Tourné vers le numérique, il est à la fois médiathèque, lieu de création, d’exposition et de partage des connaissances, autour du concept novateur de 3ème lieu. À l’image de son architecture ouverte et moderne, Puzzle déploie dans ses 4 500 m² un important fond documentaire au sein de sa médiathèque, de nombreux matériels numériques et des expositions

LA FIBRE OPTIQUE PART EN CAMPAGNE

(©DR) Le Conseil départemental de la Moselle et différents partenaires investissent 100 millions d’euros dans le déploiement d’un réseau de fibre optique qui délivrera du Très haut débit sur le département. Orange est chargé d’exploiter et de commercialiser ce réseau public. « Moselle Fibre a pour vocation de construire, d’exploiter et de commercialiser un réseau en fibre optique qui permettra aux Mosellans de disposer du très haut débit (supérieur à 30 mégabits/seconde)

GOOGLE À SARREBRUCK

(©123RF) Depuis le mois dernier, le Centre allemand d’intelligence artificielle (DFKI) basé au Science Park de Sarrebruck a un nouveau partenaire de taille. Il s’agit du géant américain de l’informatique Google. Pour la première fois de son histoire, Google s’engage dans un institut de recherche européen avec d’un montant si élevé que celui-ci lui permet d’obtenir un siège au sein du conseil d’administration. Pour cela, le géant de la Silicon Valley

#GEN3 VOUS Y SEREZ ?

Les 14 et 15 octobre, au Centre Foires et Congrès de Metz Métropole se tient le #GEN3, la troisième édition du plus grand rendez-vous annuel des professionnels du numérique dans tout le Grand Est.  Sur deux jours, la manifestation accueillera une quinzaine de tables rondes, une dizaine de conférences, 5 workshops et 25 exposants. 65 intervenants ont d’ores et déjà confirmé leur présence : des dirigeants de start-up, des designers, des développeurs, des responsables

METZ A INAUGURÉ SON «TOTEM»

Quelques jours avant l’annonce que le projet LornTech était labellisé French Tech, la ville de Metz inaugurait son site totem, un espace de travail collaboratif situé avenue Blida, dans les anciens locaux des TCRM. Un espace un peu particulier misant sur la « mixité entrepreneuriale » puisqu’il accueille à la fois des acteurs du numérique mais également impliqués dans l’innovation artistique. L’endroit accueillait déjà un espace de coworking, un Fab Lab ainsi

LORNTECH LABELLISÉ FRENCH TECH

Le ministre de l’Economie Emmanuel Macron et la secrétaire d’État chargée du Numérique Axelle Lemaire l’ont annoncé le 24 juin, LorNTech a obtenu le label French Tech. Les adeptes de comparaisons flatteuses noteront que dans cette deuxième vague de labellisation, le projet lorrain cotoie le projet de New York qui a obtenu le premier label « French Tech Hub ». Plaisanterie mise à part, c’est une excellent nouvelle pour le projet porté par

VALLS À METZ : CEA ET CPER

Manuel Valls était à Metz, le 29 juin. Il a été question de politique, bien entendu, mais également d’économie. Quelques jours après que LornTech ait obtenu le label French Tech, plaçant ainsi la Lorraine sur la carte des références en matière de numérique, le premier ministre a profité de ce déplacement pour inaugurer le nouveau show room du CEA Tech, présent à Metz depuis 2013 (comme dans 4 autres régions).

LORNTECH : LE LABEL SE PRÉCISE

La mission French Tech était en Lorraine, courant avril, afin de rencontrer les acteurs du numériques impliqués dans LorNTech. Le 12 juin, la Lorraine saura si le label French Tech lui est attribué, ou non. « L’ambition de la mission était de vérifier que ce qui est annoncé dans le dossier se vérifie sur le terrain. Il s’agissait notamment de s’assurer que le projet Lor’N’Tech est bien porté et animé par