Tag "Nidhal Rezg"

Hoai An Le Thi à l’Institut Universitaire de France

© Ville de Metz Professeure de classe exceptionnelle et chercheuse au LGIPM de l’Université de Lorraine, Hoai An Le Thi a été nommée membre senior à l’Institut Universitaire de France. « Je suis passionnée par la recherche et la formation mais aussi par le combat pour la viabilité de l’informatique à Metz au sein du LGIPM (Laboratoire de Génie Informatique, de Production et de Maintenance de l’Université de Lorraine à Metz) », a

Care Equipment Technology : rencontre avec Nidhal Rezg

Initié, il y a un an, le projet de recherche collaborative CARE EQUIPMENT TECHNOLOGY a permis l’élaboration de trois innovations dans le domaine de la santé. La prochaine étape est d’expérimenter ces solutions à l’échelle d’un territoire avant de créer une entreprise et des emplois dans le Grand Est. Les explications de Nidhal Rezg, professeur des Universités et pilote du projet.  Qui porte le projet CARE EQUIPMENT TECHNOLOGY ? CARE EQUIPMENT TECHNOLOGY

MISTA, ce chat que l’on noie…

© DR Suite et fin, la nouvelle école d’ingénieurs de Metz ne verra pas le jour. MISTA est enterrée. « MISTA n’aboutira pas car tout a été monté dans le mauvais sens » ! » a indiqué Pierre Mutzenhard, le président de l’Université de Lorraine dans les colonnes du RL, daté du 14 juillet dernier. Voilà qui est clair. Pourtant, cela n’a pas toujours été le cas ces derniers mois. Loin s’en faut. Mais

MISTA, la réaction de Nidhal Rezg

Suite au vote du 26 avril dernier du conseil du Collégium des Écoles d’Ingénieurs de l’Université de Lorraine en défaveur du projet MISTA, Nidhal Rezg, cheville ouvrière de MISTA, a tenu à faire part de sa réaction. «  Je tenais d’abord à rappeler que le projet projet MISTA a été confirmé par trois délibérations en 2016, par un avis favorable pour son opportunité par  la délibération 32-2016 du 16 juin 2016, la délibération 84-2016 du

LE PROJET MISTA EN SUSPENS

Bernard Charles, Président-directeur général de Dassault Systèmes et Pierre Mutzenhardt, Président de l’Université de Lorraine, en mars dernier lors de l’inauguration des nouveaux bâtiments de l’UFR MIM et du LEM3 © Droits Réservés Avec son approche innovante, MISTA, la future école d’ingénieurs de Metz fait l’unanimité auprès des élus lorrains et du monde économique. Aboutissement de 4 années de travail acharné, le projet devait voir le jour à la rentrée 2018/2019. Il peine pourtant aujourd’hui

L’Université de Lorraine crée un pôle sciences dures

© Université de Lorraine Les nouveaux bâtiments de l’UFR MIM(1) et du LEM3(2) de l’Université de Lorraine ont été inaugurés le 19 mars dernier. « Développés dans le cadre du plan « Campus(3) Lorrain » (12 sites concernés, près de 150 millions d’euros d’investissement) les deux nouveaux bâtiments sont situés sur le site du Technopôle de Metz, à proximité de l’IPEFAM (Institut polytechnique d’études Franco-allemandes et de Management), ESM-IAE, de l’ENSAM (Arts et

CHERCHEUR D’HORIZONS

Un père prof de philo, une mère instit, Nidhal Rezg a baigné jeune dans l’univers de l’enseignement. Une base qu’il a faite prospérer à coups de puissance de travail, d’une énergie nourrie à la curiosité, d’une attirance pour la recherche et d’un intérêt pour l’ailleurs et la variété des cultures. Titulaire d’une grosse dose d’humour, d’un genre dandy, de crampons au FC Woippy, d’une admiration pour le pragmatisme de DSK et pour la