Tag "MUSIQUE ACTUELLE"

Entrez c’est ouvert !

© DR C’est désormais un rendez-vous bien établi. Chaque année au mois de septembre, la Philharmonie Luxembourg invite le public à découvrir sa face cachée, à travers son évènement Orchestramania. Pour mémoire, la première édition de ces portes ouvertes a eu lieu en 2013. À l’époque, l’Orchestre philharmonique du Luxembourg (OPL) dévoilait ses coulisses aux visiteurs après 80 ans d’existence. Ce rendez-vous a notamment pour mission de briser l’image traditionnelle du temple

Blues sale

Orelsan © Jean Counet Les rappeurs de la nouvelle scène francophone se succèdent à la Rockhal. À la rentrée, c’est quasiment un vétéran qui y déploiera ses rimes et son mal-être : Orelsan, qui en quelques albums a démontré que son talent allait bien au-delà des polémiques et des clichés. En mars 2009, un peu après la sortie du premier album d’Orelsan Perdu d’avance, on aurait eu du mal à imaginer que celui-ci serait

Trois voies

Niska © Koria En octobre, la Rockhal accueillera trois artistes enthousiasmants de la scène francophone ; celle du hip-hop d’abord avec Niska et Hamza. Le premier a remué l’été 2017 avec son tube Réseaux puis son album Commando où il mêle le rap « dirty south » d’Atlanta à ses racines congolaises. Hamza, avec sa mixtape 1994, sortie en fin d’année après plusieurs singles, confirme la bonne santé du rap belge avec des artistes

En campagne pour le blues

©DR Le village de Mécleuves accueille la musique du diable pour la première édition de Mécleuves, Terre de blues, festival à la programmation internationale né de la passion et de l’implication d’une bande de copains. Philippe Manzano, président de la MJC de Frontigny-Mécleuves, et Jean-Marie Vannesson avaient dans le sang l’amour de l’engagement associatif et celui de la musique. A la fête patronale de Mécleuves, affairés derrière le barbecue, ils contemplent

JAZZ : Le nouveau filon

Louis et François Moutin ©DR Le festival Jazz en sol mineur fait revivre le jazz dans le Pays-haut grâce à son ambiance et à la qualité de son accueil, qui lui permet de présenter à nouveau une programmation relevée. C’est la mobilisation de quelques amis désireux de faire vivre leur village qui donnera naissance en 2011 à Jazz en sol mineur, qui se tiendra, comme un symbole, sur le carreau de

FINIR EN BEAUTÉ

Elina Garnca © Droits Réservés C’est une soirée de gala que promet l’Orchestre philharmonique du Luxembourg pour son traditionnel concert populaire au parc municipal le 30 juin. Pour terminer la saison en beauté, l’OPL se produira aux côtés de la célèbre mezzo-soprano Elīna Garanča, qui se glissera dans la peau d’un personnage cher à sa tessiture : Carmen. De la belle visite. Royale, diront certains. La soirée du 30 juin promet d’être

Visions d’avant-garde

EddyDePretto © Sonic visions-V.ducard Le festival Sonic Visions, organisé par la Rockhal d’Esch-sur-Alzette, a d’ores et déjà annoncé les grands noms de sa programmation 2018 : on y retrouve quelques-uns des jeunes artistes les plus en vue du moment. Sonic visions reste fidèle à son identité : mettre en avant des artistes émergents à la pointe de leur style, aussi bien en hip-hop, en musique électronique qu’en chanson. Une génération hybride qui a grandi

Nouvelles entrées

Michel Portal© David Dupuy L’éminent et non moins enchanteur Michel Portal est de retour au festival Jazzpote avec un quintet international enthousiasmant, où se côtoient des familiers et des nouveaux venus. À 82 ans, l’inoxydable clarinettiste Michel Portal est toujours friand d’aventures nouvelles. Remarquable dans le répertoire classique ou contemporain, pilier de l’émergence du free jazz en France, il continue à créer des passerelles, avec Bojan Z ou auprès d’Émile Parisien et

Traînée de soufre

Sighfire ©DR Sighfire, traduisez « soupir de feu » : un nom plein de promesses pour ce trio composé de Peter Corser (saxophone, clarinette et voix), Hasse Poulsen (guitares, voix) et Johan Dalgaard (piano, synthé). Parisiens d’adoption, le britannique et les deux danois collaborent avec de nombreux solistes et deviennent maîtres dans l’art de sculpter l’atmosphère par leur travail avec des danseurs, des cinéastes et des peintres. On retrouve dans leur projet le vent

Rêver autrement

Bruno Tocanne 4tet-FINAL#2-CUT Recadre © Pidz / DR Avec son projet Sea song(e)s, le batteur Bruno Tocanne se réapproprie la musique de l’album Rock Bottom créé en 1974 par Robert Wyatt, chantre du jazz fusion et du psychédélisme avec le groupe Soft machine dans les années 60. Bruno Tocanne, qui a d’ailleurs joué auprès de Hugh Hopper, le bassiste de Soft machine, décrit Rock Bottom comme « une source permanente d’émotion