Tag "Moselle"

La Moselle labellisée Maisons Sport-Santé

© 123RF Très engagé en faveur de la pratique du sport, le Département de la Moselle est désormais labellisé Maisons Sport-Santé. Ce label national est mis à profit pour conforter et enrichir encore les dispositifs déployés en faveur de la pratique sportive comme source de bien-être et de santé, au bénéfice de tous les Mosellans.  Les bénéfices du sport et l’activité physique en termes de bien-être et de santé, sont indéniables. C’est

Qualité MOSL : 4 acteurs locaux labellisés du Pays Thionvillois

qualite.mosl.fr Les circuits courts, les produits du terroir, le tourisme de proximité… Les Mosellans sont soucieux de consommer « responsable » afin de se nourrir sainement, de respecter la nature, de soutenir les producteurs qui travaillent près de chez eux. Moselle Attractivité se mobilise pour encourager cette quête de proximité et d’excellence, sur son territoire. En 2018, elle a créé, avec le Département et les chambres consulaires de Moselle, l’agrément Qualité MOSL qui

Care Equipment Technology : rencontre avec Nidhal Rezg

Initié, il y a un an, le projet de recherche collaborative CARE EQUIPMENT TECHNOLOGY a permis l’élaboration de trois innovations dans le domaine de la santé. La prochaine étape est d’expérimenter ces solutions à l’échelle d’un territoire avant de créer une entreprise et des emplois dans le Grand Est. Les explications de Nidhal Rezg, professeur des Universités et pilote du projet.  Qui porte le projet CARE EQUIPMENT TECHNOLOGY ? CARE EQUIPMENT TECHNOLOGY

Hélène Studler : sœur de la Sainte-Résistance

© Illustration : Philippe Lorin par Vianney Huguenot   La résistance aux Allemands et aux nazis, pendant la Seconde Guerre mondiale, désigne dans la réalité une palette d’engagements très variés. Un patchwork. Nos mémoires étroites en retiennent quelques-uns, les plus déterminants, rangés à raison dans les panthéons officiels. Mais à l’ombre des monuments, des ribambelles de résistants, armés de motivations diverses, sont passés à l’action… puis à l’as. Oubliés ou

Salvatore Coscarella : « Le dialogue c’est la base élémentaire »

© Vianney Huguenot Réélu en 2020 maire de Valmont (57), dans le Pays naborien, Salvatore Coscarella accède dans la foulée à la présidence de la Communauté d’Agglomération de Saint-Avold Synergie (55 000 habitants). Deux élections dans un fauteuil. « Je n’avais rien calculé », assure-t-il. Il s’est laissé porté par les évidences. S’inspirant des succès de la méthode Salvatore à Valmont, petite ville de 3 000 habitants, Coscarella imprime doucement sa marque à la

RCF Jerico Moselle : « Bien plus que ce que vous croyez » !

C’est le message que la radio mosellane a tenu à faire passer via une campagne d’affichage sur les bus de la métropole messine et sur les réseaux sociaux. L’occasion d’en savoir un peu plus sur ce média « associatif et atypique » avec son directeur Cédric Rouillon. RCF Jerico Moselle a lancé une campagne de communication. Démarche dont elle est peu friande. Doit-on s’inquiéter ?  Non, tout va bien. Lors d’échanges au sein du Conseil

Mobilité transfrontalière : le Département de la Moselle est actif

©123RF Co-développement, initiative, innovation… Ce sont les mots-clés qui caractérisent la stratégie du Département de la Moselle, en matière de mobilité transfrontalière.  Le Département de la Moselle n’a plus la compétence « transport » depuis le transfert de compétences opéré dans le cadre de loi NOTRe, en direction des Régions. Pour autant, l’investissement de la collectivité au service de la mobilité va bien au-delà de l’entretien et de l’aménagement du réseau

Roger Cayzelle : « L’État français n’a pas pris la mesure de ce qu’est notre espace transfrontalier »

© Luc Bertau En matière de mobilité transfrontalière, il faut multiplier et diversifier les solutions de transport, raisonner et agir à l’échelon de la Grande Région, affirme Roger Cayzelle, président de l’Institut de la Grande Région (IGR).  Quel regard portez-vous sur la mobilité transfrontalière ?  Je le dis et le répète depuis des années, en ce qui concerne la mobilité, l’État français n’a toujours pas pris la mesure de ce qu’est

Cédric Gouth : « Le monorail est un mode de transport d’avenir »

©DR Cédric Gouth, Maire de Woippy, vice-Président de Metz Métropole et Président d’Inspire Metz, considère que, pour la mobilité entre Metz et Luxembourg, créer un monorail entre Metz et le Luxembourg, est pertinent. Il y a deux ans, vous avez relancé l’idée de créer un monorail entre Metz et le Luxembourg. Le projet est-il toujours d’actualité ?  Plus que jamais. Même s’ils sont actuellement ralentis par la crise sanitaire, les flux

Thionville s’enrichit d’un Club des Frontaliers

©123RF De la difficulté d’être d’ici et ailleurs. La Ville de Thionville qui compte un nombre de frontaliers parmi sa population a annoncé la création d’un Club des frontaliers. L’ambition : favoriser les échanges et le partage d’informations.  L’enquête réalisée auprès de 500 frontaliers, par TNS pour l’Asti, en mai dernier, révèle que ces derniers sont plutôt bien informés de l’actualité luxembourgeoise. 70% des sondés indiquent suivre l’actualité sociale du pays