Tag "Mobilité"

La Région Grand Est mise sur les trains à hydrogène

En mars dernier, la Région a officialisé l’arrivée des trains à hydrogène en Grand Est via l’acquisition de 3 rames bi-mode électrique/hydrogène et 2 rames optionnelles pour un montant total de 86 millions d’euros, dont une contribution de l’Ademe, à hauteur de 16,8 millions d’euros. « 100 % propre, l’hydrogène est une solution idéale pour répondre aux défis écologiques et pour poursuivre la transition énergétique des mobilités du Grand Est », affirme la Région

Urbanloop passe la vitesse supérieure

À la fois agile, rapide et peu gourmand en énergie, Urbanloop a une carte à jouer pour s’imposer comme une solution de mobilité urbaine de nouvelle génération même s’il reste un long chemin à parcourir. Le 28 mai dernier, Urbanloop a battu un record du monde, celui de la plus faible consommation énergétique au kilomètre pour un véhicule autonome sur rail : 0,47 centimes d’euro du kilomètre avec de l’électricité ! L’engin qui est encore

Mobilité transfrontalière : le Département de la Moselle est actif

©123RF Co-développement, initiative, innovation… Ce sont les mots-clés qui caractérisent la stratégie du Département de la Moselle, en matière de mobilité transfrontalière.  Le Département de la Moselle n’a plus la compétence « transport » depuis le transfert de compétences opéré dans le cadre de loi NOTRe, en direction des Régions. Pour autant, l’investissement de la collectivité au service de la mobilité va bien au-delà de l’entretien et de l’aménagement du réseau

Un tram Luxembourg-Esch

©Ministère de la Mobilité DR Évoquée depuis longtemps, la création d’un tram rapide entre Luxembourg et Esch-sur-Alzette a franchi une étape. Un projet a été dévoilé. Il évoque la création de 17,5 km de nouvelles voies. La ligne desservira 13 arrêts sur son parcours. « L’objectif est de rapprocher ces deux pôles par un tram rapide toutes les 7 minutes en heure de pointe avec un temps de trajet de 14 minutes

Mobilité : Nancy-Contrexéville en train en 2025

© DR La Région Grand Est ambitionne de relancer la ligne ferroviaire Nancy – Mirecourt – Vittel – Contrexéville, d’ici 5 ans. À la suite de la concertation initiée en 2017, la Région Grand Est a pris la décision de rouvrir la ligne ferroviaire Nancy – Mirecourt – Vittel – Contrexéville.  Pour ce faire, elle a demandé à l’État de lui en transférer la gestion dans le cadre des possibilités

Pour une « Europe des artistes »

© DR i-Portunus. C’est le nom du projet pilote initié par la Commission européenne en vue de favoriser la mobilité des artistes. Si le succès de cette première opération se confirme, il est prévu de la pérenniser dès 2021. En 2019, la Commission a testé un nouveau programme visant à promouvoir la mobilité des artistes et des professionnels de la culture. Projet pilote financé par le programme « Europe créative » de

DOSSIER MONORAIL : Pour en finir avec la galère !

© BYD Se déplacer entre la Moselle et le Luxembourg est un calvaire quotidien pour les frontaliers. Certes, des mesures sont prises pour optimiser la mobilité mais ça n’avance pas suffisamment vite. Alors pourquoi ne pas créer un monorail aérien propose Cédric Gouth, le maire de Woippy (57). L’idée de créer un monorail entre la Moselle et le Luxembourg n’est pas nouvelle en soi. Il y a 4 ans, Anne Grommerch, alors

Focus sur le climat et la mobilité

© DR Le gouvernement régional de Rhénanie-Palatinat a présenté ses projets phares pour les deux prochaines années. Il compte mettre l’accent sur la protection de l’environnement en renforçant le recours aux énergies renouvelables. Cela se fera sous forme de subventions accordées à la production d’énergie solaire dont le gouvernement estime qu’elle a encore une grande marge de progression dans les territoires ruraux. De plus, il veut également lancer un site

La Meurthe-et-Moselle développe les mobilités douces

© G. Berger / CD54 Le Département de Meurthe-et-Moselle s’engage résolument sur la voie des mobilités douces. « Les objectifs sont ambitieux, explique Audrey Normand, vice-présidente déléguée à l’agriculture et à l’environnement, puisqu’il s’agit tout à la fois de faciliter le développement de nouvelles mobilités, de réduire l’empreinte environnementale du transport et de faciliter les innovations. » Les mobilités innovantes avancent en Meurthe-et-Moselle : l’école à vélo sur le territoire de Lunéville

Mobilité transfrontalière : accélération sur les parkings

©DR Le Luxembourg va participer au financement de nouveaux parkings, en Moselle, prioritairement destinés aux frontaliers. Une annonce qui intervient alors que cela risque de se compliquer pour les frontaliers qui privilégient le train. Si le Luxembourg n’est pas disposé à reverser une compensation financière comme l’a demandé Dominique Gros, le maire de Metz, il entend participer financièrement à la création d’infrastructures visant à optimiser la mobilité transfrontalière et durable, en