Tag "Marly Jazz Festival"

Du flow dans le jazz

Ils sont quatre et ont trouvé leur(s) rythme(s) avec bonheur : sous la bannière We Are 4 se sont réunis quatre musiciens aussi expérimentés qu’expérimentateurs. André Ceccarelli, l’un des batteurs de référence de la scène française depuis de nombreuses années, curieux de tout à l’image de Laurent De Wilde, esprit joueur aux claviers, s’associent au bassiste Philippe Chayeb dit « Fifi », qui a accompagné aussi bien Didier Lockwood que Michel Legrand ou Billy

Histoires croisées

©DR Le saxophoniste Samy Thiébault a beaucoup de choses à nous raconter dans Caribbean stories, petit bijou qui mêle intimement jazz et musiques caribéennes, cultures multiples à l’identité commune. Jusqu’alors principalement influencé par le courant hard-bop représenté par les Jazz messengers d’Art Blakey ou les explorations de John Coltrane, Samy Thiébault s’est depuis quelques années épris « passionnément » des musiques caribéennes. Pour livrer son regard sur celles-ci, pas question pour lui d’œuvrer

Nouvelle inspiration

© DR Depuis son premier album autoproduit Cercles et variations en 2009, présenté lors du tremplin du Nancy Jazz Pulsations, le pianiste lorrain Guillaume Cherpitel a fait du chemin. En tant que sideman et leader, il visitera les registres salsa, jazz et funk, partira sur les routes d’Amérique latine, notamment celles de la Havane, puis en Afrique de l’Est ou encore en Martinique. A chaque étape, il gagne en sensibilité

Dieu à l’écran

Life in 12 Bars © DR Pour ses fidèles il sera à jamais « God » ; les autres le connaissent simplement sous le nom d’Eric Clapton mais celui-ci est tout autant synonyme de légende. Le documentaire réalisé par Lili Fini Zanuck en 2018 rend hommage à ce symbole du rock et du blues dans Life in 12 Bars, où celui-ci livre de manière exceptionnelle son regard sur des décennies de carrière, entre gloire

Jeux à deux

© DR Le tremplin Rézzo focal du festival Jazz à Vienne est un périscope salutaire dressé au milieu d’un océan de jazz envahi de courants et de propositions. Lorsqu’il récompense une jeune formation, on tend donc l’oreille : en 2018, c’est le duo composé du pianiste français David Tixier et de la batteuse croate Lada Obradovic qui décroche la timbale. Mêlant leurs accords, leurs voix et des sonorités électroniques et

Itinéraire d’un jazz-trotter

Trilok Gurtu © Jos L Knaepen Le percussionniste Trilok Gurtu est l’un des premiers à avoir jeté des passerelles entre musique indienne et jazz, et aujourd’hui encore l’un de ceux qui donne ses plus belles lettres de noblesse à cette rencontre heureuse. Membre du groupe de Don Cherry au milieu des années 70, il collabore par la suite avec John McLaughlin, Pat Metheny, le saxophoniste Bill Evans ou encore Josef

Le monde en bandoulière

Marc Berthoumieux © Marc Ribes Entre jazz, pop et musiques du monde, Marc Berthoumieux parcoure les univers mû par une passion sans frontières, en termes d’influences musicales comme de publics : Claude Nougaro, Charles Aznavour, Placido Domingo ou Grand corps malade, tout comme Dee Dee Bridgewater, Youn Sun Nah ou Didier Lockwood seront ses complices. Vingt ans après Les Couleurs d’ici en 1998 avec sa propre formation jazz, il poursuit son exploration

Vibrant hommage

© Droits Réservés Le trio Charlier/Sourisse/Winsberg ressuscite la musique du saxophoniste Michael Brecker… sans saxophone. Un défi relevé avec brio pour une musique enlevée et généreuse à la croisée des genres. Trente années que le claviériste Benoît Sourisse et le batteur André Charlier développent leur complicité, entretenue par leurs échanges avec Didier Lockwood, Kenny Garrett, Kurt Rosenwinkel ou au sein du Multiquarium big band. Avec leur dernier album en trio aux

Feeling partagé

© Aziz Mébarki La création de « son » festival a placé Marly sur la carte du jazz en France : Patrice Winzenrieth est depuis 2005 aux manettes du Marly Jazz Festival, qui a su attirer de grands noms de la note bleue tout en faisant la place à la scène locale et aux musiciens émergents. Rencontre avec un amoureux tardif de la musique jazz qui s’est bien rattrapé depuis… Alors que

Pour un printemps du jazz

pieranunzi©DR-Rigon Le pianiste Enrico Pieranunzi décline son swing limpide dans le mélodieux New spring, réalisé à l’occasion d’un enregistrement au Village Vanguard de New york, en quartet. Une formule qu’il présentera à Marly. Le toucher d’orfèvre d’Enrico Pieranunzi s’épanouit dans le monde entier depuis plusieurs décennies, en faisant l’un des jazzmen européens les plus connus outre-Atlantique. Au fil de quelque 70 albums en tant que leader, il a collaboré avec Chet