Tag "Littérature"

Si on passait à table ?

Ce mois-ci, la carte blanche se veut gourmande : la cuisine, c’est tout un art où l’on trouve autant à voir, à écouter et à lire qu’à boire et à manger. Un documentaire télé, une émission de radio et, inévitablement, un peu de lecture, pour en témoigner à la faveur de l’été. C’est un rituel dominical comme un autre, la grand-messe de ceux qui accordent à la cuisine la place

Goethe le Lorrain

© Illustration : Philippe Lorin Johann Wolfgang von Goethe est un monument. De son vivant déjà, il incarnait l’éclat intellectuel allemand, au-delà de son Faust, considéré comme une des œuvres majeures de la littérature mondiale. Goethe vogue dans les mêmes eaux de la renommée que le Français Hugo, le Russe Tolstoï ou l’Américain Hemingway et son Vieil homme et la mer, des hommes, des destins, qui finalement se confondent avec

Retard sur salaires

© 123RF / Droits réservés L’austérité salariale à l’œuvre depuis 40 ans, un danger pour nos démocraties ? C’est ce que l’économiste Patrick Artus décrit, dans un livre remarquablement argumenté, apportant aussi des pistes pour en sortir. Mardi 9 juin, l’Observatoire des inégalités a publié pour la première fois un rapport sur « Les riches en France ». On y apprend, entre autres enseignements souvent vertigineux, que le 1% des Français les

Vengeances en sorbet

Trois femmes qui ne se connaissent pas échangent des confidences sur un forum internet. Elles ont en commun d’être prisonnières de leur mariage. Il y a Ingrid, qui a sacrifié sa carrière de journaliste au profit de celle de son mari et qui découvre que ce dernier la trompe sans scrupules. Il y a Birgitta qui se sait malade depuis plusieurs mois mais n’a cessé de repousser le moment de

Forçats du bitume

« Open space de 400 mètres carrés en plein Marais, baby-foots, paniers de fruits, canapés, bar, cafétéria, je participe à une réunion d’information pour devenir livreur à vélo chez Frichti, la nouvelle start-up de livraison de repas sur Paris. Avec moi, une vingtaine de mecs entre 20 et 35 ans, douze Noirs, sept marrons, un blanc, plus ou moins le même style : survêtement, sacoche, casquette, maillot de foot, doudoune. » Ce sont

Présence de pieuvre

Donald Trump est le président des États-Unis. Officiellement, il n’a donc aucun rapport avec la Mafia. Certes, il reconnait juste avoir été obligé de négocier avec certaines familles qu’il qualifie de « very nice people », dans le cadre professionnel. Mais rien de plus. Les affaires sont les affaires. Le journaliste d’investigation Fabrizio Calvi déjà auteur de nombreuses enquêtes explosives, dont L’œil de Washington, avec Thierry Pfister, a donc enquêté pour tenter

Destinée napolitaine

Anna Amorosi est une femme simple et blessée par la vie. Mais elle est aussi intelligente, belle, sensuelle et séduisante. Elle est encore la femme du riche comte Roberto Clerici Venosa avec lequel elle forme un couple atypique. Ce livre de Jean-Noël Schifano est un portrait de femme confrontée aux pièges de l’existence et les tumultes d’une époque, d’une parenthèse dans le temps. Entre 1960 et 1970, le couple voyage

Ombres d’acier

Les Femmes de fer ce sont les figures féminines de la famille des Wendel. Cet ouvrage est une véritable saga féminine de plus de trois siècles au cœur de cette dynastie lorraine qui a marqué l’histoire économique de la France depuis le début du XVIIIe siècle, dans la sidérurgie et le monde des affaires. Riche est la littérature qui lui a été consacrée. Mais les femmes de la famille sont

Du côté commode de l’histoire

Dans La commode aux tiroirs de couleurs, Olivia Ruiz imagine la vie flamboyante de sa grand-mère espagnole exilée. Un premier roman émouvant avec son lot de tragédies et de bonheurs. Un mot sur l’auteure tout d’abord car ce nom évoque assurément quelque chose. Olivia Ruiz est donc bien l’auteure, compositrice et interprète qui, en près de 20 ans de carrière, a vendu plus de deux millions d’albums et remporté de

À livres rouverts

© 123RF Comme les autres, la filière du livre a souffert du confinement. Mais lire est aussi un remède à la crise : à mesure que la vie reprend, les libraires voient même arriver de nouveaux lecteurs. Reste à se réinventer pour que leur activité continue à favoriser l’échange et la rencontre au temps des barrières antivirus. Lundi 16 mars, un peu après 20 heures. Alors que, sans prononcer le