Tag "Littérature"

Le Business plan en pratique de Patrick Dussossoy

Pour qui souhaite créer une start-up, racheter un PME ou bien encore ouvrir un commerce, il y a un passage obligé : la rédaction d’un business plan. On peut s’en passer mais cela complique un peu les choses dans la mesure où ce document est essentiel pour convaincre des partenaires, des investisseurs ou son banquier. Cela permet aussi de s’assurer qu’au-delà de la bonne idée, le projet tient la route. À partir

La main du diable de Judith Cohen-Solal et Jonathan Hayoun

Judith Cohen-Solal et Jonathan Hayoun ont sillonné la France à l’écoute des communautés juives présentes dans les villes d’extrême droite, de Béziers au VIIe secteur de Marseille, de Fréjus à Hayange, en Moselle, pour comprendre comment le « Rassemblement National » a tenté de séduire les Juifs de France. Et cela en se positionnant comme le bon partenaire du combat contre l’antisémitisme. Et tant pis s’il faut pour cela faire oublier que

Histoire de la Tunisie de Carthage à nos jours de Sophie Bessis

Petit pays par la superficie, la Tunisie est un grand au regard de son histoire. C’est en tout ce que révèle ce gros ouvrage de plus de 500 pages. Cette histoire, trois fois millénaire, Sophie Bessis la revisite, de Carthage à nos jours pour nous permettre d’en saisir et d’en comprendre la richesse et la singularité. « De la fière Carthage, qui a su tenir tête à Rome, à la bouillonnante

VISIONS MARGINALES

Dans Enquête sur les bourgeois, aux éditions Fayard, le jeune sociologue Kevin Geay est allé à la rencontre des bourgeois avec pour ambition de leur tirer le portrait. « Aux marges des beaux quartiers » est-il précisé sur la couverture du livre. Avec cet ouvrage, le sociologue Kevin Geay lève le voile sur un univers que l’on appréhende davantage via des clichés. « Entre Saint-Barth et Neuilly-sur-Seine, les voyages en grande bourgeoisie des sociologues et

La place du mort de Jordan Harper

Polly McClusky a 11 ans le jour où son père Nate, fraîchement sorti de prison, vient la récupérer à la sortie du collège. Jusque-là, tout va plutôt bien. Si ce n’est que la petite fille ne sait pas encore que sa mère a été assassinée, ni que sa tête et celle de son paternel ont été mises à prix. Autant dire que la vie ne tient plus qu’à un fil.

Le berceau de Fanny Chesnel

Joseph, agriculteur à la retraite, n’a jamais foutu les pieds hors de sa Normandie natale. Il a passé sa vie dans une ferme, vendu ses vaches, enterré sa femme. Mais son fils et son compagnon meurent dans un crash d’avion. Et cela alors que le couple attendait une petite fille, encore lovée dans le ventre d’une mère porteuse canadienne choisie par les deux hommes. Joseph ne pense qu’à cette enfant.

Secret de famille

Dans La fille du traître, paru aux éditions Gaia, Leif Davidsen raconte une histoire de famille compliquée dans une « Russie » qui l’est plus encore. Espionnage, amour, trahison, loyauté… Tout y est et bien ficelé. « Parfois, la peur peut sentir aussi mauvais que la merde. C’est ainsi. Bien sûr, elle n’a pas exactement la même odeur, mais elle peut imprégner un local aussi durablement que si une bande de Tchétchènes y avait chié

Les Lorraines d’Élise Fischer

© Illustration : Philippe Lorin Fille de Champigneulles, femme engagée, fidèle à la culture ouvrière, Élise Fischer a écrit une quarantaine de livres parmi lesquels de nombreux romans historiques. Elle a brossé mille tableaux de la Lorraine travailleuse, promenant ses lecteurs dans les univers du verre, de la faïence, du fer, du sel ou de la bière. En parallèle d’une carrière de « journaliste atypique », elle s’est invitée dans le cercle des écrivains incontournables,

Stakhanoviste de l’amour

Dans la Chine de Mao, le désir de servir le parti est submergé par celui de vivre intensément un amour interdit. Servir le peuple de Alex W.Inker, publié chez Sarbacane, est d’une beauté renversante. Depuis ses plus jeunes années dans sa campagne natale, Petit Wu ne vit que pour obéir aux ordres et surpasser toutes les attentes. Pour faire honneur à sa famille, il redouble d’efforts au sein de sa brigade de

Un Été sans maman de Grégory Panaccione

Lorsque Lucie passe quelques jours chez des amis italiens de sa maman, elle ne se doute pas que l’ennui va rapidement laisser place à une aventure incroyable. Après Un Océan d’amour, Grégory Panaccione prouve une nouvelle fois que l’on peut susciter l’émotion uniquement en laissant parler le dessin. Dans cette bande-dessinée muette, les personnages, tracés en quelques coups de crayon, s’avèrent tous remarquablement attachants et expressifs, et grâce à des