Tag "Littérature"

Portraits en or

© Philippe Lorin De Suzanne Lenglen à Martin Fourcade, trente portraits de sportifs français champions olympiques, réunis dans un album publié aux éditions de L’Archipel. Trente destins retracés par l’ancien journaliste de télévision Lionel Chamoulaud, trente figures dessinées au pastel par Philippe Lorin. Illustrateur bien connu et apprécié des lecteurs de L’Estrade, Philippe Lorin compte à son actif un nombre incalculable de livres. Littéralement incalculable : lui-même ne sait pas et demande

La Corse pour les nuls de Thierry Ottaviani

Pour les nuls et les moins nuls puisque ce ne sont pas les histoires, les mystères et les aventures inattendues qui manquent à propos de la Corse. Il y a toujours des « choses » à apprendre, à découvrir. Ce gros ouvrage répond à des dizaines et des dizaines de questions qui abordent l’histoire de l’Ile de Beauté, des origines à nos jours, sa culture et son patrimoine, son économie… D’où viennent les

Aimer le bois

Bestseller, L’homme et le bois est un livre de Lars Mytting consacré au bois comme le laisse supposer son titre. Atypique, l’ouvrage est à la fois un manuel technique, un livre philosophique, un guide nature. Chez Gaia. « Fendre, stocker et sécher le bois, les secrets de la méthode scandinave » est-il également précisé sur la couverture de ce livre à la couverture bleu-blanc-rouge. Un livre que l’auteur raconte avoir écrit

Traits d’unions

© A. Mébarki Passé sans transition du fantastique au récit historique, de la fiction au réel, Vincent Bailly fourmille de projets et d’activités. Avec Tristan Thil au scénario, le dessinateur s’empare actuellement du passé industriel de Longwy, sa cité d’adoption, et sa fibre sociale le conduit chaque semaine à donner des cours en prison. Les autres, c’était le foot et lui, le dessin. « Taiseux » (c’est lui qui le dit) ascendant

Retour aux sources

La fiancée anglaise de Gilles Laporte est un roman écrit en mémoire à un héros méconnu de la Seconde Guerre Mondiale, l’Anglais Robert Forester part accomplir une promesse : retrouver la famille d’Adolphe Lamesch, en Lorraine. Adolphe Lamesch, était un marin lorrain sur La Combattante. Le torpilleur des Forces françaises libres a sauté sur une mine allemande, envoyant tout l’équipage, par le fond. Sa tragique disparition a laissé un vide immense parmi les siens. Pour

Rancunes épicuriennes

Mort sur le Gril de Noël Balen et Vanessa Barrot aux éditions Fayard est le 6e roman des aventures du duo Grenadier/Alvarez. Pour ce nouveau Crime Gourmand, l’enquête se déroule dans les replis boisés du Luberon où sommeillent les mystères de la truffe. Ghislain Bergeton, qui vient de fêter ses 80 ans, est un critique culinaire à la retraite, retiré dans le Vaucluse, occupé à l’écriture de ses mémoires. Laure Grenadier, rédactrice en chef

Dessine-moi notre histoire

Affirmation supplémentaire des ambitions départementales en matière de bande dessinée, l’Histoire de la Moselle est racontée dans un album dû au talent complice d’un duo du pays de Bitche, François Abel et Charly Damm. Une véritable prouesse : les lieux, les hommes, les événements, rien ne manque ! Depuis le début du printemps et jusqu’au 30 novembre, le Château de Malbrouck, à Manderen, présente des allures de Moulinsart et une exposition, Hergé,

Mots croisés

© Yann Ohran En parfait obsédé textuel, Jean-Michel Gaudron décrypte l’œuvre d’Hubert-Félix Thiéfaine sous la forme d’un dictionnaire intitulé Exercice de simple éducation avec dix fois le mot paradis, indispensable aux fans du chanteur, et utile aux autres. Voici un livre majuscule qu’il aurait fallu éditer en lettres capitales : JMG y traite de HFT en mode dico, de A à Z ! Avec Exercice de simple éducation avec dix fois le mot paradis, titre

Le nouveau « capital »

Avec Capital et idéologie (paru au Seuil), essai de plus de 1200 pages, l’économiste Thomas Piketty explore les mécanismes qui légitime les inégalités. Et évoque des pistes pour évoluer vers des formes d’organisations plus égalitaires et internationalistes. « Ce livre Capital et idéologie propose une histoire de l’inégalité. Et l’une des leçons principales de ce livre est que l’inégalité est d’abord idéologique et politique avant d’être économique, technologique ou autre. Cette

Libre sur la place

© Illustration : Philippe Lorin « Roger Mossovic était très avant-gardiste, il exposait dans sa librairie des tableaux et, déjà, il faisait venir des auteurs, ce qui ne se faisait pas à l’époque ». Françoise Rossinot, pilier du Livre sur la Place et déléguée générale de l’Académie Goncourt, évoque les années 70 et 80. Elles ont vu naître et grandir, d’abord modestement, une manifestation aujourd’hui premier rendez-vous national de la rentrée littéraire.