Tag "Littérature"

Retour de flamme

Platines, c’est l’histoire d’un vieil écrivain qui vit reclus, dans un couvent. Mais une rencontre avec une petite rockeuse aux cheveux blond platine, va rouvrir des portes closes. De Julien Decoin, aux éditions du Seuil. Jean, 78 ans, est un écrivain qui n’écrit plus. Il vit en reclus dans le couvent déserté qu’il a acheté à la campagne, pas très loin de Paris. Jean n’est pas n’importe qui dans le monde de la

Frôler la possession

Journaliste sportif, Arnaud Caël est un fan inconditionnel de Roger Federer. Mais alors un vrai de vrai. Il lui consacre un livre : Roger Federer jusqu’au bout de la nuit assurément très original… Aux éditions Andersen. Un petit mot sur l’auteur pour commencer puisque l’auteur de Roger Federer, jusqu’au bout de la nuit, n’est pas un inconnu des fidèles de Mirabelle TV (aujourd’hui ViàMirabelle), la chaine de télévision locale basée près de Metz.

BOUQ’IN 2019 : « Il y a tout pour rendre les auteurs et les lecteurs heureux »

© DR Né en 1976, à Thionville, journaliste de presse écrite depuis 1994, notamment en Moselle, Pierre Théobald a récemment publié son premier livre de fiction, Boys, paru aux éditions JC Lattès. Pierre Théobald est le parrain du Salon du livre Boulay Bouq’In. Comment voyez-vous votre rôle de parrain du salon ? C’est un salon que je connais pour l’avoir fréquenté ces dernières années. Il était logique d’accepter la proposition qui m’a été

Duel au sommet

Après Ailefroide, Altitude 3954, Jean-Marc Rochette nous emmène à nouveau vers les sommets avec Le Loup, face-à-face haletant entre l’homme et la bête, à la fois lutte et réflexion sur la possibilité d’une harmonie. Chez Casterman. La couverture seule de cette nouvelle histoire de Jean-Marc Rochette suffit à enthousiasmer le lecteur qui a déjà eu entre les mains Ailefroide, Altitude 3954. On y retrouve ces blancs, ces bleus, ces noirs qui émerveillaient déjà

Enferme-moi si tu peux de Risbjerg & Pandolfo

Après leurs superbes récits de femmes fortes, de l’Astragale à La Lionne et plus récemment Serena, Terkel Risbjerg et Anne-Caroline Pandolfo consacrent un fascinant album à six grandes figures de l’Art brut au mitan du XXe siècle. Chacune d’entre elles est une personnalité hors-normes, rejetée aux marges de la société, qui produira un art à cette image : totalement inclassable et quasi-invisible pour les institutions. Sachant admirablement adapter leur graphisme à chacune

Chères élites de Ravard & James

Dans cette compilation de gags souvent plus fins dans leurs mécanismes que dans leur propos, Ravard et James moquent les ultra-riches des villes et des campagnes, les traders et les aristos, les grand-patrons, leurs épousées, leur amis et leur progéniture. Tous ont un point commun : une déconnexion totale d’avec la réalité. Sur leur lointaine planète, leurs questionnements et leurs états d’âme prennent immédiatement une dimension absurde et totalement jouissive. Alternant entre

Luminary, T.1 : Canicule de Brunschwig & Perger

C’est un duo français qui reprend Photonik, le super-héros qui tire sa force de la lumière, créé dans les années 80 par Ciro Tota. Ce premier tome retrace sa naissance, après l’exposition du jeune Darby McKinley, bossu et complexé, à un traitement qui le transformera en surhomme. Stéphane Perger y déploie de superbes fresques dans des scènes de confrontation dantesques, mais aussi dans des moments de sourde tension qui laissent

Sombres lagons

Le bûcher de Moorea de Patrice Guirao dévoile l’enfer au cœur du paradis des lagons polynésiens. Deux jeunes femmes mènent l’enquête. Aux éditions Robert Laffont « La bête noire ». Dans le lagon de Moorea, les eaux calmes et bleues bercent quelques voiliers tranquilles. Les cocotiers dansent au vent. Les tiarés exhalent leur parfum. La carte postale est belle, sereine. Pourtant, à l’abri de la forêt, des flammes se fraient un chemin vers le

Noblesse oblige

Les éditions Monsieur Toussaint Louverture exhument Ce que cela coûte, roman du journaliste W.C. Heinz sur un boxeur en lice pour le titre mondial. Une fresque à la fois sobre et épique sur la quête d’accomplissement, l’abnégation et la beauté du geste face à la médiocrité. Écrit en 1958, Ce que cela coûte nous place aux côtés de Frank Hugues, alter ego de l’auteur W.C. Heinz, journaliste sportif et pionnier du Nouveau journalisme, un

Exercice de célébration

© Droits réservés L’écrivain, historien, chroniqueur, conférencier, Jean Louis von Hauck vient de publier Portraits d’histoire (Éditions Hugues de Chivré). Riche de 169 portraits de monarques, d’hommes de lettres ou de scientifiques, cet ouvrage invite le lecteur à un voyage où le panache, l’élégance, le courage, le génie, la magnificence et la créativité ont façonné ces illustres personnages. Pourquoi cette envie de faire une longue série de portraits très brefs ? Écrivain, historien, chroniqueur et