Tag "Littérature"

Pour une école plus juste

Les profs ont un rôle déterminant pour l’avenir des jeunes. Mais le système scolaire est défaillant et peine à lutter contre les inégalités sociales. Or, une école plus « juste » est possible explique la chercheuse Asma Benhenda. Les résultats de la recherche en sciences sociales sont unanimes à montrer que les personnes les plus décisives dans l’avenir d’un enfant, après ses parents, ce sont ses enseignants. Leur impact sur les générations

Petits services

Secrétaire, Christine Butcher est entièrement dévouée à son travail et à sa patronne peu… recommandable. Lorsqu’elle ouvre enfin les yeux, la jeune femme discrète et docile, n’a qu’une idée en tête : se venger. Christine Butcher, 25 ans, travaille pour Mina Appleton au sein d’une grande entreprise familiale. Elle est secrétaire. Zélée, elle s’investit totalement dans sa mission et se consacre entièrement à sa patronne, quitte à délaisser sa propre famille, ses

Être et avoir… une fille

Laurence Barraqué est née dans les années 1960. Elle a été éduquée et a grandi dans l’idée selon laquelle être un homme c’est tout de même… mieux. Et cela génère bien des questions en tant que fille, que femme. « C’est une fille… Oui oui, c’est bien aussi.  Une fille. Voilà, c’est dit, c’est fait. Le champagne va rester dans la 403. Un garçon, il aurait assisté au premier bain

Rêveries solitaires

© Luc Bertau Daniel Hartmann publie un premier recueil de poésie chez Indola Éditions. Fruit d’une longue maturation, Dans la vallée où flamboie le diamant bleu-noir est autant un hymne à la vie et à la nature qu’un hommage au compositeur Robert Schumann, à qui le Messin voue une grande admiration. Il n’est jamais trop tard pour publier un ouvrage. Daniel Hartmann est bien placé pour en témoigner, lui qui,

Par amour du patrimoine

Après un premier ouvrage consacré à la Moselle insolite et secrète, Ugo Schimizzi récidive avec la Meurthe-et-Moselle. En attendant la Meuse et les Vosges. Il remet ça. Après avoir arpenté la Moselle insolite et secrète pour les Éditions Sutton, Ugo Schimizzi rempile avec un deuxième ouvrage dédié à la Meurthe-et-Moselle. Une quarantaine de sites y sont répertoriés, dont une belle part accordée aux châteaux. Fidèle à sa ligne de conduite,

Longs couteaux

Entre luttes intestines et protectionnisme des états membres, Europol a bien du mal à prendre sa place sur le terrain. Quand une informatrice de l’agence européenne de police criminelle est retrouvée égorgée dans son appartement parisien, le Commandant Deniz Salvere se saisit de l’affaire. Il veut retrouver le meurtrier de la hackeuse qui enquêtait pour lui au sein d’un réseau ultranationaliste que la jeune femme avait infiltré. Il entend, aussi

Le cadeau d’Himmler

La race des orphelins est un roman qui traite de l’absence de racines, d’identité. « J’ai longtemps rêvé que l’histoire de ma naissance exhibe ses entrailles. Quelle que soit l’odeur qui en surgisse. La pire des puanteurs, c’est le silence. Je m’appelle Hildegard Müller. Ceci est mon journal ». Hildegard Müller a 76 ans. Avant de mourir, elle a besoin de dire à ses enfants d’où ils viennent, même s’ils viennent de

Ces mots dont on se délecte

Encore un livre consacré à la cuisine ! Clairement mais dans celui-ci, le lecteur ne découvrira pas une nouvelle façon de préparer les pâtes ou bien encore un tour de main pour accommoder le poisson. Nulles photos qui font s’activer les papilles. Non. Avec Les petits plats dans les grands d’Henriette Walter, ce sont les mots de la cuisine et de la table que l’on savoure et dont on se

Si on passait à table ?

Ce mois-ci, la carte blanche se veut gourmande : la cuisine, c’est tout un art où l’on trouve autant à voir, à écouter et à lire qu’à boire et à manger. Un documentaire télé, une émission de radio et, inévitablement, un peu de lecture, pour en témoigner à la faveur de l’été. C’est un rituel dominical comme un autre, la grand-messe de ceux qui accordent à la cuisine la place

Goethe le Lorrain

© Illustration : Philippe Lorin Johann Wolfgang von Goethe est un monument. De son vivant déjà, il incarnait l’éclat intellectuel allemand, au-delà de son Faust, considéré comme une des œuvres majeures de la littérature mondiale. Goethe vogue dans les mêmes eaux de la renommée que le Français Hugo, le Russe Tolstoï ou l’Américain Hemingway et son Vieil homme et la mer, des hommes, des destins, qui finalement se confondent avec