Tag "jean rottner"

Grand Est : Une Conférence sociale territoriale

Josiane Chevalier et Jean Rottener© DR -Région Grand Est La gestion des conséquences économiques et sociales issues de la crise sanitaire de la Covid-19 implique un dialogue social revisité, dans la durée et en pleine confiance entre les partenaires. Pour y répondre, la Région et l’État créent une « Conférence sociale territoriale ». Mi-juin, Josiane Chevalier, préfète de la région Grand Est et Jean Rottner, président de la Région Grand Est, ont

Jean Rottner renfile sa blouse de médecin

©DR Le président (LR) de la région Grand-Est, Jean Rottner, va renfiler sa blouse de médecin urgentiste à partir d’octobre, pour quelques mois. L’objectif est de soutenir les services des urgences de Mulhouse (Haut-Rhin) en grave manque d’effectifs. « Je viens donner un coup de main à une équipe qui en a besoin », a précisé Jean Rottner à l’AFP. L’intéressé a également précisé qu’il allait aménager ses horaires personnels pour aller

JR aux urgences

© Illustration : Fabien Veançon Le 21 septembre dernier, “JR“ a annoncé qu’il reprenait du service aux urgences. Le “JR“ en question, n’a évidemment rien à voir avec l’artiste français et encore moins avec Larry Hagman, l’interprète américain du cynique John Ross Ewing deuxième du nom, personnage central de la série télévisée Dallas, célébrissime dans les année quatre-vingt. Le “JR“ dont il est ici question ici, n’est rien moins que

Des trains journaliers pour Trèves

© DR Les villes jumelées de Metz et Trèves vont-elles retrouver une liaison ferroviaire journalière ? C’est en tous cas ce qui est prévu à partir de 2024 si l’on en croit la Ministre-Présidente de Rhénanie-Palatinat, Malu Dreyer (SPD). Ce projet, à l’étude depuis quelques années, devrait faire circuler un train toutes les deux heures entre Trèves et Metz – et cela tous les jours de la semaine. Pour l’instant, les voyageurs

La Lorraine aura son Grenelle de la mobilité

© DR Jean Rottner, le président de la Région Grand Est a confirmé, lors de la commission permanente du conseil régional réunie à Strasbourg, fin mars, l’organisation d’un Grenelle des mobilités en Lorraine. L’occasion de passer en revue toute une liste de sujets : l’ouverture à la concurrence, la fermeture de petites lignes, le transfrontalier, l’A31, la ruralité, le TGV et Vandières. Qu’est-ce qui vaut à la Lorraine ce rendez-vous ? Le

« ATTENTION À NE PAS SE LAISSER MANIPULER »

© DR C’est le conseil gentiment adressé par la direction de l’Université de Lorraine que nous avons sollicité pour des éclaircissements sur la future école d’ingénieurs MISTA de Metz. Merci du conseil mais qui manipule qui ? La question se pose à l’heure où le projet patine sérieusement. MISTA (Management, Ingénierie, Sciences et Technologies avancées), c’est le nom de la future école d’ingénieurs de Metz. Cela fait 4 ans que toute une

Grand Est : 6 millions pour les agriculteurs

© DR Lors du salon Agrimax qui s’est tenu à Metz, Jean Rottner, le président de la Région, a annoncé un plan de soutien de 6 millions d’euros à l’attention des agriculteurs les plus en difficulté, suite à la sécheresse exceptionnelle et sans précédent sur le territoire du Grand Est. « La filière élevage se voit contrainte de puiser dans son stock de foin sans pouvoir le reconstituer avant l’année prochaine.

Agriculture : Rottner s’émeut

1,1 milliard d’euros. C’est le montant annoncé par le gouvernement pour développer l’agriculture bio, dans les 5 ans à venir. Objectif : faire passer de 6,5 % à 15 % la surface agricole cultivée en bio. Pour financer cette ambition, le gouvernement a, notamment, opéré un transfert dans les aides de la PAC (Politique Agricole Commune). Pour faire court, 4,2 % ont été prélevés dans l’enveloppe du premier pilier (les aides à la production) pour être

A 31 bis : La Région prend le volant

Sur le dossier A 31 bis, la Région se propose d’être maître d’ouvrage. Cela ne règle pas tous les problèmes mais peut permettre d’avancer plus vite. Le dossier de l’A31 bis avance, au pas, depuis des années. Et durant de longues périodes, il est comme l’automobiliste frontalier qui se rend au Luxembourg, au petit matin, à l’arrêt. Alors quand la Région, en la personne de son président Jean Rottner, se propose

A 31 BIS EN ROUTE !

Les élus du Grand Est concernés par l’A 31 bis ont rencontré la ministre des Transports, Elisabeth Borne (en photo), à Paris, pour qu’avance le dossier. Dévoilé le 1er février, le rapport Duron sur les Infrastructures de transport a reconnu le caractère prioritaire, à l’échelon national, de la restructuration de l’A31. Bonne nouvelle pour l’économie régionale et pour les dizaines de milliers de frontaliers (plus de 90 000 frontaliers français travaillent au