Tag "ITALIE"

« M, l’homme de la providence » : monumental avec deux M

par Sylvain Villaume   Voici deux pavés qui, assemblés, cumulent déjà plus de 1 500 pages et, pourtant, on en redemande. Et ça tombe bien : une troisième ration de M est prévue, le temps pour la traductrice Nathalie Bauer de convertir de l’italien au français l’œuvre en tous points gigantesque d’Antonio Scurati, le romancier qui a fait œuvre d’historien en s’attelant à ce que personne avant lui n’avait jamais osé écrire en

Beatrice Rana à la Philharmonie Luxembourg : touche italienne

À LA PHILHARMONIE LUXEMBOURG Jean-Sébastien Bach, Claude Debussy et Frédéric Chopin ne seront pas les seuls invités de marque de la soirée du 7 juin à la Philharmonie Luxembourg. Leurs partitions revivront sur les touches du piano de l’Italienne Beatrice Rana, qui s’est imposée comme une des plus grandes ambassadrices de cet instrument. Il y a des rapprochements dans la vie qui ont l’air d’évidences. Prenez par exemple une enfant née dans

« Histoire de Naples » : la ville qui se crie

Naples est riche d’une histoire qui a débuté il y a près de 3 000 ans. Riche aussi d’un peuple turbulent et passionné qui vit et « habite » la cité comme nulle part ailleurs. Un petit mot sur l’auteur pour commencer. Historien, Laurent Bolard est docteur en histoire de l’art de l’université Paris IV-Sorbonne. Spécialiste de l’Italie renaissante et moderne, il est l’auteur de Caravage (Fayard, 2010), d’un Voyage des peintres

«On va déguster l’Italie » : une cuisine qui nous botte

par Sylvain Villaume Un millier de produits présentés, des références culturelles par centaines, des séquences pratiques, 265 recettes proposées en plus de 460 pages : l’émission gastronomique de France Inter, On va déguster, revient en librairie avec une véritable encyclopédie de la cuisine italienne, gourmande et savante à la fois. Près de deux millions d’auditeurs en moyenne écoutent chaque semaine On va déguster, en direct le dimanche à 11 h sur France Inter, ou

Les années de plomb

© Attentat de Bologne, le 2 août 1980 / Droits réservés Sur fond de guerre froide, l’Europe des années 1970 est marquée par une forte agitation politique et sociale. Une forme de fièvre tragique s’empare des esprits et notamment de la jeunesse. En Italie en particulier, en réponse à un système démocratique vitrifié par la domination des partis communistes et de la démocratie chrétienne, des mouvements extrémistes prônant la lutte

Liens éternels

Sous la forme d’un guide, L’Italia del Père-Lachaise (éditions Laborintus) raconte la vie d’Italiens de France rassemblés pour la postérité dans le célèbre cimetière parisien. Quel est le point commun entre Maria Callas, Modigliani, Zavatta, Montand (Ivo Levi), Grapelli, Moustaki ? Italiens de nationalité ou d’origine, artistes, ils ont fini leur vie à Paris ou en région parisienne et possèdent leur sépulture au cimetière du Père-Lachaise. Parmi une cinquantaine d’autres,

Macabre disctinction

Giuseppe Conte©DR Avec plus de 22.000 morts, l’Italie est le deuxième pays le plus endeuillé au monde, derrière les USA. Les conséquences sur l’économie sont d’ores et déjà dramatiques. Avec plus de 22.000 morts, l’Italie (60 millions d’habitants) était le pays le plus endeuillé du monde mi-avril, avec les Etats-Unis qui, depuis, a pris la tête du sombre décompte. La Péninsule enregistrait également près de 170.0000 cas (17 avril). Petites

Prophète en son pays

Niccolò Ammaniti © R. Nistri/Grasset Romancier impitoyable de l’Italie contemporaine, Niccolò Ammaniti est passé avec succès à la réalisation de séries. Il Miracolo, c’est lui. Le sujet de son dernier livre, Anna, paru en 2016 ? Un virus qui décime les adultes et dévaste la société italienne. Au moment où le Covid-19 frappait son pays, Ammaniti en tournait l’adaptation télévisée. Une fiction, ça ne s’invente pas… Depuis cette fin d’hiver

Mafia : l’Italie conseille le Canada

La mafia fait des affaires au Canada et au Québec car les lois ne sont pas assez sévères et le crime organisé italien en profite. C’est l’Italie qui l’affirme. « Beaucoup d’argent est investi [par la mafia] au Canada, à Montréal et à Toronto. Pourquoi ? Parce que chez vous, ils peuvent le faire fructifier. Ici, c’est plus compliqué », a déclaré l’avocat romain Antonino Lastoria, qui a défendu plusieurs mafiosi dans le passé.,

LA POLENTA

© DR Par Daniel Stilinovic Qui n’a entendu parler dans le Pays-Haut de la polenta miaou ? Vrai, la polenta accompagne particulièrement bien le lapin sauté. Sauf que les Italiens des premiers temps de l’immigration étaient fort pauvres. Et les mauvaises langues de dire qu’ils n’hésitaient pas à capturer le chat de la voisine qui, une fois la tête coupée, avait l’apparence et même le goût d’un beau lapin de clapier…