Tag "Industrie"

Ombres d’acier

Les Femmes de fer ce sont les figures féminines de la famille des Wendel. Cet ouvrage est une véritable saga féminine de plus de trois siècles au cœur de cette dynastie lorraine qui a marqué l’histoire économique de la France depuis le début du XVIIIe siècle, dans la sidérurgie et le monde des affaires. Riche est la littérature qui lui a été consacrée. Mais les femmes de la famille sont

Industrie nouvelle génération

© MOSL Créée en 2018, par Charles Darnane, l’entreprise Les Ateliers de Basse-Ham (ABH) est spécialisée dans la maintenance de wagons ferroviaires. Affichant un beau démarrage, ABH est un bel exemple du renouveau industriel mosellan. L’industrie recouvre des couleurs en France, depuis quelques années. L’an dernier, plus d’une centaine d’usines ont ouvert leurs portes. Terre industrielle s’il en est, la Moselle est un territoire qui séduit. En quête d’un nouveau

Emmanuel Hanen : « Toujours viser l’excellence ! »

© Lormafer Basé à Creutzwald, Lormafer est actuellement le plus grand centre de maintenance ferroviaire en France. L’entreprise qui emploie 190 personnes et dispose de 20 000 m2 d’ateliers, traite chaque année plus de 3 000 wagons. Lormafer fait partie du groupe Novafer qui possède aussi Steelwag (35 salariés), une entreprise active dans les mêmes métiers que Lormafer mais qui travaille surtout pour le plus gros chargeur français, à savoir ArcelorMittal. Le

Rolanfer Matériel Ferroviaire à Yutz : Conjuguer savoir-faire, innovation et qualité de service

© Maxime Dausse Rolanfer Matériel Ferroviaire est spécialisée dans la conception, la construction et la mise en service de wagons machines. L’entreprise qui affiche une belle croissance porte de nombreux projets de développement. Idéalement située à Yutz en Moselle, à la croisée des voies ferrées de France, Luxembourg, Allemagne, la société Rolanfer, créée en 1952, est à l’origine une société de déconstruction de wagons pour répondre aux besoins d’acier en

La Sarre lance un SOS à Berlin

© DR En raison de la crise inédite que traverse l’industrie de l’acier en Sarre, le Ministre-Président Tobias Hans (CDU) en appelle à la chancelière Merkel. Le SOS lancé de Sarrebruck signifie clairement que la région, déjà lourdement endettée, n’aura pas les moyens de faire face seule aux répercussions de la crise qui pourrait voir disparaître un emploi sur cinq dans le secteur de l’acier. Les entreprises en difficultés, Saarstahl

Visées internationales

©DR UP&S DITEX, structure fondée par l’Université de Lorraine et spécialisée dans l’Industrie du futur, a organisé une grande conférence au Maroc, courant octobre. Cet évènement conforte la dynamique « Industrie 4.0 » qui se développe à l’échelon de la région Grand Est. Et participe à son rayonnement international. « L’objectif de cette conférence était de favoriser de nouvelles synergies entre les laboratoires du Grand-Est afin de conforter notre positionnement

Maxilor : Des investissements et des ambitions

© DR Spécialisée dans la transformation de l’acier, MAXILOR a investi 6 millions d’euros dans ses nouvelles installations à Yutz, afin d’accompagner sa forte croissance. Filiale du groupe allemand Volkmann, Maxilor est une PME mosellane spécialisée dans la transformation de l’acier. Active dans la tôlerie industrielle et le thermolaquage, elle fabrique et commercialise des poteaux à linguets et des embases pour la réalisation de clôtures grands linéaires qui bordent les autoroutes et

Le Grand Est en reconquête industrielle

© DR La Région Grand Est se mobilise et s’engage dans une stratégie de reconquête industrielle qui passe par le numérique. Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, et Olivier Lluansi, Délégué national Territoires d’industrie, ont organisé, le 19 février dernier, une réunion d’échanges avec les Présidents des Etablissement publics de coopération intercommunale (EPCI) des 13 territoires d’industrie du Grand Est. Ces 13 territoires font partie des 124 territoires d’industrie qui ont

DINAMHySE : Booster l’hydrogène dans le Grand Est

© DR Porté par des collectivités et des entreprises, le projet DINAMHySE vise à doter la région d’une filière industrielle dédiée à l’hydrogène, dans le cadre de la transition énergétique. « La Région a pour objectif de faire du Grand Est un territoire exemplaire en matière de transition énergétique, et plus particulièrement en matière de déploiement de la production et de l’usage de l’hydrogène et de la méthanisation », explique la Région

Opteamum : L’innovation dans son ADN

© DR Implantée à Sarreguemines, la société Opteamum emploie 32 collaborateurs, est spécialisée dans les systèmes automatisés dédiés aux secteurs de l’industrie et de la banque. Pour l’industrie, elle conçoit, fabrique, installe et assure la maintenance de systèmes telles que des lignes de fabrication, des machines spéciales ainsi que machines relevant de la cobotique. En direction du monde bancaire, elle déploie des solutions liées à la sureté : contrôle d’accès,