Tag "Histoire"

Remonter le temps à Ottweiler

© Alexander M. Gross Le chef-lieu de l’arrondissement de Neunkirchen conviendra parfaitement aux amateurs de sorties en famille. À seulement 30 km de Sarrebruck, Ottweiler n’est pas sans intérêt. Si les randonneurs y trouveront leur compte – avec quelques chemins labellisés Prenium à se mettre sous la semelle – les amateurs d’histoire auront aussi de quoi se rassasier dans cette ville de quelque 15 000 âmes qui abrite deux petits musées. Le

Regards complices

© Nic Aluf, Sophie Taeuber-Arp avec tête Dada, Zurich, 1920 Le Centre Pompidou-Metz propose avec Couples modernes une exposition riche et ambitieuse, qui nous entraîne au cœur du catalyseur créatif que constitue le couple dans l’histoire de l’art moderne. Relecture de l’art par le prisme du couple, conventionnel ou subversif, Couples modernes est aussi un véritable panorama de l’art dans la première moitié du XXe siècle : peintres, sculpteurs, photographes, poètes, musiciens, danseurs, architectes et designers

Le château de Sierck : Comme un roc

© Association du Château des Ducs de Lorraine Du haut de son promontoire rocheux et de ses mille ans d’histoire, le château de Sierck, classé Monument historique, domine les verdoyantes vallées de Moselle, de Montenach et d’Apach, cerné par trois collines, le Stromberg, l’Altenberg et le Kirschberg. Situé à proximité immédiate de la frontière luxembourgeoise, le château fut l’une des résidences privilégiées des Ducs de Lorraine dès le XIe siècle

Le château de Preisch : Entre histoire et nature

© Château de Preisch Le Château de Preisch, lieu de nature, de patrimoine, de loisirs et d’hébergement se situe au sein du Domaine de Preisch, à proximité de la cité médiévale de Rodemack. Château fort détruit aux environs de 1680, il appartient depuis 1885 à la famille De Gargan, dont les descendants ont réuni en son sein œuvres, meubles et objets familiaux. Ouvert aux visites, le château comprend plusieurs éléments

Écomusée des Mines de fer de Lorraine : Le fond de l’histoire

© R. Gilibert L’Écomusée des Mines de fer de Lorraine propose une meilleure compréhension de l’histoire des mines à puits, de la vie quotidienne et des différents métiers des mineurs. La découverte de la Mine d’Aumetz, exploitée entre 1900 et 1983, constitue le moment fort d’une visite sur le site, où d’anciens mineurs nous guident au fil d’un parcours d’un kilomètre et demi. Tout en retraçant un siècle d’évolution de

CITADELLE DE RODEMACK : Mille feuilles historique

© OT Communataire La Citadelle de Rodemack dévoile au public les traces de neuf siècles de transformations architecturales, depuis sa construction en 1190 par les Seigneurs de Rodemack. D’abord château fort, elle subira au fil du temps de nombreuses modifications dues aux conflits et à l’évolution de l’architecture militaire. Entre la Guerre de Trente ans et la Guerre des Cent jours, fortifications, logis et galeries (dont une remarquable cave Renaissance

Le Parc U4 : Mémoire vive

© Stéphane Thévenin Le Parc du Haut-fourneau U4 à Uckange associe un rôle de mémoire lié à l’activité de ce géant de fer préservé après l’arrêt de l’activité sur le site en 1991 à une réhabilitation sous le sceau du spectacle vivant. Il renaît à la vie en 2007 revêtu du symbole que constitue l’œuvre de Claude Lévêque Tous les soleils, qui l’illumine à la nuit tombée. Tout au long

QUELLE HISTOIRE !

© Vianney Huguenot « Ce qui m’a fait aimer l’Histoire, c’est une date : 1989. Les événements autour du bicentenaire de la Révolution Française m’ont enthousiasmé et ébloui ». Julien Léonard avait neuf ans. Dix-sept ans plus tard, le Messin, né à Sarreguemines, décroche un doctorat d’histoire à l’Université Jean-Moulin de Lyon. Il est aujourd’hui Maître de conférences en histoire moderne à l’Université de Lorraine, mène des recherches, publie et participe aux débats

LE PLAN MARSHALL : YALTA ECONOMIQUE

Lorsque les armes se sont tues après la deuxième guerre mondiale, il a fallu panser les plaies et reconstruire un monde nouveau. C’est dans ce cadre, que les États-Unis ont jeté les bases d’un vaste plan financier d’aides aux pays européens, le « plan Marshall », du nom de son auteur. L’Oncle Sam a trouvé, par ce biais, le moyen d’éviter l’effondrement des pays européens, de favoriser la pérennisation de son développement économique,

PAR UN BEAU DIMANCHE

La France s’est construite au fil des siècles, dans un processus de lente maturation émaillé d’épisodes sanglants. Avant de prendre la figure hexagonale que nous lui connaissons, elle était un royaume au périmètre atrophié. Sans cesse convoitée par les puissances européennes, au premier rang desquelles, son ennemi héréditaire, l’Angleterre, elle a longtemps été affaiblie par son organisation féodale. Mais une bataille aux conséquences symboliques fortes, celle de Bouvines, en juillet 1214, va faire émerger