Tag "Élections"

Malte a un nouveau président

© DR Le dixième président maltais, George Vella, 76 ans, a prêté, début avril, lors d’une session spéciale du parlement. Il succède à l’ancienne présidente, Marie-Louise Coleiro Preca. Lors de son investiture, il a notamment indiqué que l’une de ses priorités serait de chercher à limiter les divisions, y compris celles infligées à l’image de Malte par les meurtres (entre autres) de la journaliste d’investigation Daphné Caruana Galizia, a rapporté

Zuzana Čaputová élue présidente

© DR Zuzana Čaputová est la première présidente de la Slovaquie. L’avocate de 45 ans, diplômée en droit à l’université Comenius de Bratislava, l’a emporté au second tour de l’élection présidentielle face à Maros Sefcovic, le 30 mars dernier, avec plus de 58 % des voix. Européenne convaincue, elle affiche des positions libérales sur le plan économique mais également en ce qui concerne les questions sociétales. Elle a ouvertement pris position

Belgique : Les Écolos, 3ème parti de Wallonie

© DR Le 14 octobre, les Belges ont voté pour élire leurs bourgmestres. Comme ailleurs en Europe, les grands partis s’essoufflent et les écologistes gagnent du terrain, en Wallonie. Des élections communales et provinciales se sont déroulées en Belgique le 14 octobre. En Wallonie, le Parti Socialiste reste le premier parti avec 25,3 % des suffrages mais il est en recul. Le PS réalise ses plus beaux scores dans les grandes et les

Luxembourg : En route pour Gambia II

© Droits Réservés C’était loin d’être acquis mais Xavier Bettel va conserver les rênes du Luxembourg. Les socialistes, les libéraux et les écologistes ont choisi de continuer l’aventure, ensemble. Mais les forces en présence ont évolué. Le CSV (sociaux-démocrates) a accumulé 28,3 % des suffrages lors des élections législatives qui se sont tenues au Luxembourg le 14 octobre dernier. Les libéraux (DP) et les socialistes (LSAP) tournent autour de 17 % talonnés par

De Trèves à Bruxelles

Katarina Barley © DR De son fief de Trèves en Rhénanie-Palatinat, les frontières vers le Luxembourg, la Belgique ou la France sont toutes proches. Les avantages d’une Europe sans frontière, Katarina Barley est donc bien placée pour en faire la promotion. Actuelle Ministre fédérale de la justice, cette ancienne juge va bientôt échanger Berlin pour Bruxelles. En effet, les socio-démocrates du SPD ont décidé de la nommer tête de liste

LE LORRAIN DE LULA

© Vianney Huguenot Il est probablement, depuis le dimanche 28 octobre, le Lorrain le plus triste, affligé par l’élection du Brésilien Bolsonaro. Natif de Talange, citoyen d’Hagondange, Roger Briesch est un ami de l’ancien président Lula. C’est la CFDT qui les a réunis à la fin des années 70, quand la Confédération Française Démocratique du Travail épaulait l’opposition syndicale à la dictature. Les deux métallos ne se sont jamais perdus de vue. Secrétaire

LA JACQUES-MARTIN ATTITUDE

(© 123RF) Tout dépend de quelle fenêtre on observe les résultats des élections sénatoriales. On peut y voir un atterrissage en douceur d’une nouvelle génération, ou l’opiniâtreté des caciques, l’échec de Macron, la déroute du FN, le succès de LR, le PS qui sauve les dernières commodes, ou rien de tout cela, ou tout cela à la fois. Pratique. La Jacques-Martin attitude est née dans les années 70 avec L’école

RASTA MERKEL

« En Allemagne, la politique ça se joue à six(1) et c’est toujours Angela Merkel qui gagne à la fin ». Ainsi pourrait-on résumer le dernier succès électoral de la Chancelière allemande, par analogie avec l’adage bien connu des amateurs de football, lorsqu’il s’agit d’évoquer les succès internationaux de la Mannschaft, l’équipe nationale allemande. Une forme de nouveau théorème que pourraient énoncer les spécialistes de la science-politique outre-Rhin. Angela Merkel, remporte

DERNIÈRE LIGNE DROITE POUR LES LÉGISLATIVES

(© DR) À la fin du mois, les Allemands éliront leur Parlement. En Sarre, 800 000 électeurs vont devoir départager 15 partis. Sur la dernière ligne droite, tous les mouvements envoient leurs ténors au front. Les premières notifications de vote sont arrivées dans les boîtes aux lettres sarroises. En effet, contrairement au système français, il n’existe pas en Allemagne la possibilité de voter par procuration mais par correspondance et ce dès

LA QUESTION QUI TARAUDE

(© DR) Les résultats de la présidentielle et des législatives auront-ils une incidence sur les élections sénatoriales du 24 septembre ? Onze mandats de sénateurs seront renouvelés en Lorraine (départements 54, 55 et 57). Dans les états-majors, certains se posent la question : le vent du « dégagisme » et du « jeunisme » soufflera-t’il sur les grands électeurs (élus constituant le corps électoral des sénatoriales) ? Quelques sénateurs ont de la bouteille, à commencer par les deux anciens présidents