Tag "ÉCOLOGIE"

Croissance grecque

Athènes © Pascal Guillon La Grèce a accueilli plus de 30 millions de touristes en 2018, soit une progression de plus de 10 %.  Salutaire sur le plan économique et en matière d’emploi, l’afflux de visiteurs n’est pas sans impacter l’environnement. La Grèce est sortie le 20 août des programmes de redressement dictés depuis 2010 par la zone euro et le FMI. En échange de prêts équivalents à près de 300

Département et agriculture : destins croisés

©CD54 Cette année encore, le conseil départemental a offert une magnifique vitrine au Made in Meurthe-et-Moselle lors du Salon de l’agriculture 2019. De plus en plus nombreux, les producteurs meurthe-et-mosellans tiennent fermement leur rang au sein du Grand Est. Confiserie Aux Portes d’Or (Essey-les-Nancy, nouveau), Brasserie des Papi’lles (Anthelupt), Vins des Côtes de Toul, Don Juliac – Jarville-la-Malgrange (nouveau), Maison Boulanger (Allain), Ô Maribelle : Glaces paysannes (Ochey), VegaFruits & Fous de terroirs (Saint-Nicolas-de-Port),

Metz accueille le G7 Environnement

Metz © DR Plusieurs villes (Strasbourg, La Baule, Rennes et Metz) ont candidaté pour accueillir, les 5 et 6 mai prochains, le G7 Environnement. Et c’est la Ville de Metz qui a été désignée. « Centre métropolitain de l’Est de la France, la ville de Metz est engagée de longue date dans la transition écologique et fait figure d’exemple en matière d’action environnementale. Ses engagements en font une excellente ambassadrice de

100 jours 3 ambitions 10 chantiers

© Metz Métropole « Depuis le 1er janvier 2018, notre nouveau statut de Métropole nous engage plus que jamais à aller de l’avant ! Pour notre territoire, c’est une opportunité majeure pour franchir une nouvelle étape en matière de qualité de vie, de rayonnement économique ou encore de solidarités. À condition de se doter d’une stratégie commune », soulignent Jean-Luc Bohl, Président de Metz Métropole et Béatrice Agamennone, Vice-présidente de Metz

En route vers l’électrique

© DR Dans le cadre de sa politique visant à soutenir l’évolution du parc automobile vers l’électrique, le Gouvernement Wallon annonce la création de 256 bornes de recharge. Un déploiement qui débutera dès 2019. « Pour 2020, le Gouvernement wallon s’est engagé au niveau européen à comptabiliser 9 903 véhicules électriques et 688 points de rechargement. Selon l’évolution du marché, il serait néanmoins nécessaire d’avoir près de 6 900 points de chargement en Wallonie

Belgique : Les Écolos, 3ème parti de Wallonie

© DR Le 14 octobre, les Belges ont voté pour élire leurs bourgmestres. Comme ailleurs en Europe, les grands partis s’essoufflent et les écologistes gagnent du terrain, en Wallonie. Des élections communales et provinciales se sont déroulées en Belgique le 14 octobre. En Wallonie, le Parti Socialiste reste le premier parti avec 25,3 % des suffrages mais il est en recul. Le PS réalise ses plus beaux scores dans les grandes et les

Le Grand Est vers le premier train TER

© DR Afin de s’inscrire dans la nécessaire transition énergétique, de réduire les émissions de gaz à effet de serre et le bruit, au bénéfice des voyageurs du quotidien et de l’environnement, SNCF et Alstom, en partenariat avec les Régions Grand Est, Nouvelle-Aquitaine et Occitanie, vont mener une expérimentation commune sur une première rame Régiolis Alstom1. « L’hybridation du Régiolis représente un enjeu important pour la Région Grand Est compte tenu

Démission de Nicolas Hulot : les « écolos » du Grand Est réagissent

© DR Nicolas Hulot a démissionné du gouvernement, fin août. Dans la presse régionale, les élus EELV ont pointé le manque d’intérêt du gouvernement pour l’écologie. « Je vais prendre la décision la plus difficile de ma vie. Je ne veux plus me mentir.  Donc je prends la décision de quitter le gouvernement ». C’est ce qu’a déclaré Nicolas Hulot, à la surprise générale, le 28 août dernier au micro de France

La Wallonie roule pour l’électrique

© DR Pour 2020, le Gouvernement wallon souhaite comptabiliser 10 000 véhicules électriques. Pour ce faire l’accent est mis sur le déploiement d’un réseau de rechargement, l’ambition étant de passer de 280 stations actuellement à 700 d’ici deux ans. Puis de multiplier leur nombre par 10 (7.000) d’ici 2030. Pour l’heure les ventes de véhicules électriques et hybrides restent encore modérées. En 2017, ces véhicules ont représenté 2,38 % (source Le Vif)

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : LE DÉPARTEMENT 54 EN MODE ACTIONS

(© C. Berger) Collèges passifs, jardins partagés, aires de covoiturages multimodales, sensibilisation à l’environnement… Le conseil départemental de Meurthe-et-Moselle multiplie les initiatives responsables en matière de transition énergétique. « Notre approche en matière de transition énergétique est ambitieuse mais elle se caractérise par son pragmatisme. Dans chacun des champs qui relève de notre compétence, nous développons des projets très concrets qui favorisent des avancées positives et mesurables », explique Audrey Normand,