Tag "DOCUMENTAIRE"

« Le Roman noir des radios libres » : ondes de choc

Radios libres – 28 décembre 1979, le journaliste Jean-François Bizot, à la rédaction d’Actuel à Paris. © AFP  Dominique Faget On replonge dans l’histoire bouillonnante, passionnante et parfois tourmentée des radios libres avec Le Roman noir des radios libres sur Nova. Un podcast qui se concentre sur l’épopée de la radio parisienne et de quelques autres défricheuses. En mai 1981, la fin du monopole d’État sur la radio et la télévision

« Le Bonheur à l’école » : reprendre l’école

Le formatage est-il la meilleure voie à suivre pour une école inclusive, inspirante et connectée avec son époque ? C’est la question posée par Le Bonheur à l’école, qui expose quelques solutions pédagogiques alternatives à travers le monde. Le confinement du printemps 2020 a soulevé, entre autres, la question de l’enseignement auprès d’élèves loin de leurs pupitres, uniquement reliés entre eux et avec leurs professeurs par l’outil numérique. On a pu constater

« Sonita ou la valeur d’une vie » : prise de pouvoir

Dans Sonita ou la valeur d’une vie, on assiste au combat d’une jeune afghane, réfugiée à Téhéran, pour devenir chanteuse de hip-hop. Un rêve synonyme de liberté à bien des égards. Face au regard brun perçant et déterminé de Sonita, déclamant ses rimes devant une poignée de jeunes filles dans une cour défraîchie de Téhéran, on en est convaincus : la jeune afghane de 18 ans est faite pour le hip-hop, cette musique

« Peine de mort, état des lieux » : réduire la peine

Sur France culture, le magazine Cultures Monde dresse en trois épisodes un état des lieux de la peine de mort aux États-Unis, en Asie et en Afrique, à travers son histoire et les avancées en matière d’abolition. Il y a quarante ans la France abolissait la peine capitale, entre-temps rejointe par 115 autres nations dans le monde. Si celle-ci perdure encore, son histoire n’est pas linéaire et son maintien dans divers

« Marcher sur l’eau » d’Aïssa Maïga

C’est le premier film documentaire d’Aïssa Maïga. À cette occasion, elle a posé sa caméra dans le nord du Niger et a filmé le village de Tatiste. Elle en raconte l’histoire sur quatre saisons. Pour Tatiste, il y a urgence : le réchauffement climatique a considérablement impacté l’accès à l’eau de ses habitants. Pour la jeune Houlaye, dont le témoignage est central au documentaire, la quête de cette ressource est une question

« Free solo » : au-delà de l’exploit

En suivant le grimpeur en solo intégral Alex Honnold dans son projet d’ascension hors-normes, Free solo arpente avant tout l’état d’esprit d’un homme dont l’engagement défie notre compréhension. Que se passe-t-il dans la tête d’Alex Honnold ? C’est la question à laquelle tente de répondre Free solo, qui se penche sur la préparation de l’ascension par le célèbre grimpeur en solo intégral (sans protection ni système d’assurage) d’une paroi de 975 mètres du

« Covidwood, l’année où Hollywood s’arrêta » : rêves sur pause

Didier Allouch, le monsieur Cinéma de Canal +, revient sur une période qui a interrompu la course d’une industrie tout en accélérant sa transformation dans Covidwood, l’année où Hollywood s’arrêta. Un documentaire éclairant, riche en témoignages et réflexions de stars, producteurs, gérants de salles et de nombreux autres acteurs du monde hollywoodien. Je vous l’accorde : à l’heure de la réouverture des cinémas, on n’a pas forcément envie de revoir ces images de salles

« La Vie de Brian Jones »: requiem pour un prophète

© Illustration : Philippe Lorin Brian Jones est celui qui a fait des Rolling Stones « le plus grand groupe de rock du monde » avant de s’effacer progressivement puis de disparaître à l’été 1969 : La Vie de Brian Jones dresse un portrait intime et tragique d’un esprit torturé, véritable génie créatif. Mick Jagger et Keith Richards n’ont pas toujours été les figures de proue des Rolling Stones. L’âme du groupe fut d’abord un

« Crack » sur Netflix : un caillou dans le système

©DR Crack revient sur un fléau qui a durement frappé les villes américaines et la population noire dans les États-Unis des années 80. Une longue et édifiante enquête qui met en évidence l’hypocrisie de la « guerre contre la drogue ». « Just say no » clamait Nancy Reagan au début des années 80, tandis que son présidentiel époux, face au déferlement d’une drogue bon marché effroyablement destructrice et addictive, lançait sa « guerre contre

« George Orwell, Aldous Huxley : 1984 ou Le meilleur des mondes ? »

©DR Dans quelle dystopie vivrons-nous ? C’est la question posée par George Orwell, Aldous Huxley : 1984 ou Le meilleur des mondes ?, portrait croisé qui revient sur la vie et les œuvres majeures des deux auteurs britanniques. Sur http://Arte.tv. Les maîtres de la littérature d’anticipation ne sont pas seulement des visionnaires : comme pour tous les artistes, leurs œuvres sont étroitement liées à leur époque ainsi qu’à leur personnalité et à leur parcours. C’est ce que montre