Tag "Cuisine"

Le vol-au-vent

Par Daniel Stilinovic Pâté pantin, timbale, croustade, bouchée à la reine, vol-au-vent… Toutes sont des recettes à base d’une pâte qu’on a diversement garnie ! Oui mais… Il y a pâte et pâte, garniture et garniture. Les bouchées à la reine de nos cantines, restaurants d’entreprise et autres cafeterias, avec leur béchamel figée dans une croûte surgelée, beurk ! Un mets royal tranformé en malbouffe au point que la recette est aujourd’hui décriée… Pour 8 personnes Ce

Le curry d’agneau

© DR Par Daniel Stilinovic Curry, kari, cari autant de graphies. En tamoul le mot signifie « sauce épicée », ce qui ne veut pas dire qu’elle arrache nécessairement le palais ! Le mot désigne à la fois le mélange d’épices, la sauce ou le plat lui-même. Le curry, en tant qu’épice, se trouve soit en poudre, les épices ont été séchées et broyées, soit en pâte, les épices fraîches ayant été mixées. Mais voyons un peu… Pour 8

Le petit salé aux lentilles

© DR Par Daniel Stilinovic Pour un petit salé aux lentilles, il faut deux produits qui, bien que courants, doivent être de qualité, chacun comptant autant que l’autre pour la réussite de ce plat parfaitement paysan dans son origine, sans savoir-faire particulier si ce n’est du soin et de l’attention. Paysan signifie ici authentique… Ce qu’il faut… 1,8 kilos de porc demi-sel pesé desossé : échine, jarret, palette, longe… 4 saucisses de Morteau (et pas de l’ersatz

Le bœuf Stroganoff

© DR Par Daniel Stilinovic Une recette authentiquement russe mais créée par un cuisinier français. Diffusée dès l’origine dans la vieille Europe mais adoptée par les Chinois. Exportée enfin aux Amériques… Devinez ! Mais oui, c’est le bœuf Stroganoff ! Mais pourquoi un tel succès ? Parce que la recette est rapide et facile. Autrement dit adaptée à notre temps ! Ce qu’il faut… 1 bon kilo de filet de bœuf (ou faux filet) 4 beaux oignons 200 grammes de champignons de Paris

La bûche de Noël

© DR Par Daniel Stilinovic Bientôt Noël et sa traditionnelle bûche au dessert, où chacun se dispute les petits sujets plantés dedans… Traditionnelle, c’est vite dit, quand on sait que ce gâteau, une génoise roulée à la crème au beurre, ne remonte jamais qu’aux années cinquante. Vrai ? Vous allez voir… Ce qu’il faut… La génoise 4 œufs 140 grammes de sucre en poudre (sucre semoule) 150 grammes de farine type 45 prélablement tamisée Un sachet

«On va déguster l’Italie » : une cuisine qui nous botte

par Sylvain Villaume Un millier de produits présentés, des références culturelles par centaines, des séquences pratiques, 265 recettes proposées en plus de 460 pages : l’émission gastronomique de France Inter, On va déguster, revient en librairie avec une véritable encyclopédie de la cuisine italienne, gourmande et savante à la fois. Près de deux millions d’auditeurs en moyenne écoutent chaque semaine On va déguster, en direct le dimanche à 11 h sur France Inter, ou

Ces mots dont on se délecte

Encore un livre consacré à la cuisine ! Clairement mais dans celui-ci, le lecteur ne découvrira pas une nouvelle façon de préparer les pâtes ou bien encore un tour de main pour accommoder le poisson. Nulles photos qui font s’activer les papilles. Non. Avec Les petits plats dans les grands d’Henriette Walter, ce sont les mots de la cuisine et de la table que l’on savoure et dont on se

Si on passait à table ?

Ce mois-ci, la carte blanche se veut gourmande : la cuisine, c’est tout un art où l’on trouve autant à voir, à écouter et à lire qu’à boire et à manger. Un documentaire télé, une émission de radio et, inévitablement, un peu de lecture, pour en témoigner à la faveur de l’été. C’est un rituel dominical comme un autre, la grand-messe de ceux qui accordent à la cuisine la place

MATTHIEU OTTO : Aux fours et aux concours

© Droits Réservés En janvier prochain, Matthieu Otto tentera d’apporter un 9e Bocuse d’Or à la France. Un challenge à la hauteur de la détermination accolée à ce jeune chef officiant depuis 8 ans à l’Auberge Saint-Walfrid de Sarreguemines. Qu’un chef tombe dans une marmite, rien de plus normal. Celle qui a nourri le destin de Matthieu Otto exhale les parfums d’une enfance marquée par les plats mijotés par sa grand-mère puis