Tag "Covid-19"

Grand Est : Une Conférence sociale territoriale

Josiane Chevalier et Jean Rottener© DR -Région Grand Est La gestion des conséquences économiques et sociales issues de la crise sanitaire de la Covid-19 implique un dialogue social revisité, dans la durée et en pleine confiance entre les partenaires. Pour y répondre, la Région et l’État créent une « Conférence sociale territoriale ». Mi-juin, Josiane Chevalier, préfète de la région Grand Est et Jean Rottner, président de la Région Grand Est, ont

Élections : La Moselle offre des masques

123RF©DR Pour permettre aux citoyens inscrits sur les listes électorales de se rendre le 28 juin aux urnes en toute sécurité, le Conseil Départemental de la Moselle met à disposition des 91 communes concernées par un second tour des élections municipales, des masques chirurgicaux qui seront distribués à l’entrée des bureaux de vote, à chaque votant. Au total, près de 160 000 masques ont été livrés directement aux communes entre le

Liberté conditionnée

© 123RF D’état d’urgence sécuritaire en état d’urgence sanitaire, la France prend l’habitude de vivre sous un régime d’exception et les Français semblent même accepter que des restrictions de circonstance finissent par devenir la norme. Liberté chérie, vraiment ? C’est l’extrait passé inaperçu d’un livre qui, en son temps, a pourtant causé du bruit, et précipité la chute du septième président de la Ve République, dès lors incapable de solliciter

« À long terme on sera tous morts »

© Illustration : Fabien Veançon On n’a pas fini de commenter la crise du COVID-19 et ses effets à plus ou moins long terme. Il faut dire que le microscopique virus a réussi là où tant de combats sociaux ont échoué avant lui. Sur le plan des politiques économiques par exemple, il est parvenu à torpiller la pensée unique qui s’imposait jusqu’alors. En moins de temps qu’il ne faut pour

Pologne : Restrictions en perspective

©DR La Pologne a plutôt bien négocié la pandémie sur le plan sanitaire. Mais la crise a de lourds impacts sur l’économie et la politique nationales. La Pologne (38 millions d’habitants) comptait environ 18 000 cas et 900 décès, le 16 mai. Dès la fin mars, les Polonais ont été confinés mais néanmoins autorisés à sortir de chez eux pour aller au travail ou faire les courses. Début mai, les restrictions

Retour à la case départ ?

Silvio Schembri©DR Après 10 années de serrage de ceinture, la Grèce entrevoyait le bout du tunnel. Le Covid-19 replonge le pays dans la « mouise ». La Grèce qui compte 10,5 millions d’habitants fait partie des pays européens qui ont le mieux résisté à la pandémie. Mi- mai, le pays comptait 280 cas et 160 décès. « L’âge moyen des personnes décédées est de 74 ans, et 9 % d’entre elles présentaient une maladie

Espagne : Vers un revenu minimum

©DR Le déconfinement a démarré début mai en Espagne. Mais le retour à la « normale », si tout se passe bien, n’est pas programmé avant la fin du mois de juin. Avec plus de 274 000 cas et 27 500 morts (mi-mai), l’Espagne fait partie des pays les plus sévèrement meurtris par la pandémie. À la mi-avril, le nombre de cas comme celui des décès amorçaient néanmoins une réduction notable et surtout

Portugal : Cap sur le tourisme

©DR Moins impacté que son voisin espagnol, le Portugal espère se refaire une petite santé économique, dès cet été, avec le tourisme qui pèse lourd dans son économie. Le 4 mai, le Portugal a mis un terme à 45 jours de confinement. Mais avec prudence, après l’état d’urgence, place à l’état de « calamité ». Dans un premier temps, seuls les petits commerces locaux, qui comprennent des magasins avec une porte ouverte

La Sarre se déconfine

© 123RF Avec l’ouverture des restaurants et des assouplissements des règles pour les commerces, la Sarre reprend le chemin de la normalité. Près de deux mètres de distance entre chaque table, les coordonnées de chaque client enregistrées pendant un mois, l’interdiction des buffets et de places au comptoir, le port du masque pour le service et pour le client si celui-ci quitte la table, par exemple pour aller aux toilettes : les

De plus en plus de manifestations anti-restrictions

© DR Si elles ont dans un premier temps été plutôt bien acceptées par l’opinion allemande, les mesures d’hygiène et de distanciation sociale ne font plus l’unanimité. Alors que l’Allemagne a entamé son déconfinement, le groupe des opposants aux mesures toujours en vigueur grandit de semaine en semaine. Certains citoyens refusent le port du masque obligatoire dans les magasins et les transports en commun, les autres manifestent contre les règles